Curiosité

Apple force les centres de recyclage à détruire les iPhones et les MacBooks – Motherboard

Selon des documents obtenus par Motherboard, Apple est le champion toutes catégories de l’hypocrisie et du greenwashing.

Source : Apple force les centres de recyclage à détruire les iPhones et les MacBooks – Motherboard

 

Intéressant comme façon de faire… Comme quoi, « recyclage » c’est un peu comme « bio », on y colle l’image qu’on veut et le texte qu’on veut pour que ça aille dans notre sens…

4 façons de trouver des trésors – DBY #32 – YouTube

 

Pourquoi est-ce que je me décide de partager maintenant cette vidéo ?

Simplement car je viens de passer quelques temps en Grèce à faire un road-trip en Péloponnèse et que j’ai eu l’occasion de visiter de nombreux sites archéologiques, dont certains très très vieux (3600ans !) et que je me suis fait la réflexion suivante :

« Pourquoi est-il encore nécessaire d’excaver des sites en sachant pertinemment qu’ils vont s’user au contact de l’air et de l’eau, en plus de l’usure des visiteurs qui vont venir en masse pour les voir ? »

Car voyez-vous, je vais prendre l’exemple de Pompéi, site archéologique connu de tous et un des plus importants dont seulement une petite partie a été sortie de terre. Le problème étant que maintenant, les archéologues se demandent s’il faut continuer à fouiller ou laisser le site sous terre car ils considèrent que la ville a été détruite 2 fois… (http://voyages.ideoz.fr/fouilles-de-pompei-destructions et http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/05/17/silence-pompei-s-eteint_1703187_3246.html).

Ou encore, comme les peintures des grottes de Lascaux qui s’effacent à cause de l’acidité du CO2 libéré par les touristes (d’où la nécessité de répliques…).

Puis m’est revenue en tête cette vidéo où sont montrées différentes techniques de visualisation de sites enfouis.

Ne peut-on pas imaginer qu’à l’avenir, avec les moyens technologiques actuels on puisse voir ces sites sans avoir besoin de tout sortir de terre ? Couplé à de la réalité virtuelle, ne peut-on pas accentuer cette tendance tout en suscitant un plus grand intérêt auprès du grand public qui a du mal à s’imaginer un site dans son ensemble simplement avec des fondations et le plonger au cœur même du site et de l’époque ? Et cela, sans mettre en péril les sites ? (oui, cette technique a commencé à se développer : https://nda.revues.org/1257 ou http://www.numerama.com/tech/228686-des-archeologues-reconstruisent-des-sites-antiques-en-realite-virtuelle.html)

J’ai eu plaisir à visiter ces sites car je suis émerveillé par le fait qu’on puisse encore trouver des vestiges debout (ou presque) malgré leur âge, mais quand je vois certains touristes grimpés n’importe où ou ne pas respecter les sites, je me dis qu’il vaut mieux les laisser cacher… Pour leur plus grand bien.

Quand LeMonde s’essaie à vérifier la fiabilité des sources de l’information

J’ai appris que LeMonde avait lancé une application pour vérifier la fiabilité des sources d’informations afin de lutter contre les Fake News. Son petit nom : Décodex.

L’application en question est disponible ici : http://www.lemonde.fr/verification/

Par contre, je vous conseille de voir la vidéo ci-dessous quant à son utilisation et à sa pertinence :