Informatique

[MÀJ] Android 12 et ancienne version : Régler correctement le mode « Ne pas déranger »

Une contrainte ne fonctionnait pas correctement avec l’ancien code, le nouveau fonctionne correctement.


Parce que je ne suis pas forcément d’accord sur le fait que ce soit à la personne qui envoie les messages à se demander s’il vous dérange ou non, et que je ne suis pas tout à fait d’accord de me dire que c’est à moi de mettre le téléphone en silencieux quand je ne veux pas être dérangé.

Tout comme je n’ai pas envie que des personne viennent sonner chez moi le soir tard et que je n’ai pas envie de laisser la fenêtre ouverte quand il y a du bruit dehors.

Déjà, régler ses applications en enlevant les notifications qui ne sont pas importantes est un bon début pour une meilleure tranquillité.

Ensuite, il y a le mode « Ne pas déranger » sur Android (et sans doute sur iOS aussi) qui permet d’éviter de se faire réveiller par n’importe qui parce que vous avez oublié de mettre votre téléphone en silencieux.

Reste évidemment à bien régler ce mode qui n’est pas très intuitif.


Pour ce faire, aller dans les paramètres d’Android puis chercher « ne pas déranger ».

Suivant la version de votre Android, les paramètres ne sont pas tout à fait les mêmes, mais globalement il faut remplir comme ceci :

  • Appels : à vous de choisir, personnellement j’ai mis « Contacts favoris uniquement » pour des gens à qui je peux répondre en cas d’urgence
  • Appels fréquents / récurrents : autoriser (en cas de vrai problème)
  • Alarmes, rappels et événements : à autoriser (ce serait bête de ne pas se faire réveiller à cause de ce mode)
  • Programme / Horaires : Weeknight (cocher les jours voulus) et vérifier que le programme est bien activé
  • Heure de début : à vous de voir à partir de quelle heure vous ne voulez plus être dérangé
  • Heure de fin : idem
  • Durée par défaut / Pour combien de temps : Jusqu’à la désactivation
  • Cocher « l’alarme peut remplacer l’heure de fin » sur les anciennes versions d’Android

Pour les versions récentes d’Android, l’alarme est dissociée du mode « ne pas déranger » par défaut, c’est également pour ça qu’il faut faire attention à ce que le mode ne coupe pas le réveil.

Il n’est pas possible de désactiver simplement le mode « Ne pas déranger » au réveil via les « ROUTINES » Google ou Bixby qui fonctionnent en « SI… ALORS », à chaque fois j’ai eu le message « Vous ne pouvez pas désactiver le mode Ne pas déranger car il est soumis à une planification », non sans blague ? C’est tout l’intérêt du truc…

Petite subtilité, IL NE FAUT PAS activer le mode une fois règlé ! Il s’activera tout seul avec la programmation des heures qu’on vient d’inscrire.


Heureusement, il est possible de passer par une application externe comme Macrodroid qui permet d’aller encore plus loin dans les conditions et les actions, comme par exemple, ne pas réactiver tout de suite les sons tant que le réveil est reporté (pour ceux qui aiment encore traîner un peu au lit :P) et surtout, qui fonctionne !

J’ai fait la macro ci-dessous car elle est introuvable sur le net même si elle n’est pas compliquée.

Le truc c’est de passer par la détection des notifications car l’alarme envoie des notifications via l’application « Horloge ».

Pour la macro ci-dessous, je me sers de l’application Horloge de Google.

Comme la condition pour les heures d’activation du mode « Ne pas déranger » est déjà programmée par Android dans les paramètres du mode « Ne pas déranger », on ne va rajouter que les détections des notifications.

Il faut simplement bien entrer le libellé « Réveil » (sans les guillemets, avec la majuscule, avec l’accent et sans espace à la fin) à l’alarme qui vous sert de réveil (au-dessus des chiffres) et c’est tout.

Cliquer sur le label pour mettre un nom à l’alarme

Toute la subtilité étant de comprendre comment l’application Horloge fonctionne avec ses notifications :

La première notification de rappel apparaît 2h avant l’heure de l’alarme sous la forme :
Alarme imminente
jour heure - libellé

Disparition de la 1e notification et apparition de la 2e

La seconde durant toute la sonnerie du réveil sous la forme :
libellé
jour heure

Disparition de la 2e notification et apparition de la 3e OU Disparition de la 2e notification et arrêt du réveil

La troisième lors du choix de répétition de l’alarme sous la forme :
Alarme répétée
jour heure - libellé

Disparition de la 3e notification et ré-apparition si alors encore repoussée OU Disparition de la 3e notification arrêt du réveil

On peut jouer sur le fait qu’il y ait un son en lecture, un vibreur, du temps d’attente pour le report du réveil, de redéfinir « Ne pas déranger » à la notification de répétition, de rajouter des conditions etc.

Le plus simple, qui ne demande pas de tout changer, tient sur quelques actions et consiste à ne pas toucher au mode « Ne pas déranger » ni à ses réglages tant qu’une notification pour le Réveil est présente.
Enfin, il faut imposer un temps d’attente pour éviter que la macro pense qu’il n’y a plus de notification avant que la suivante apparaisse (même s’il n’y a qu’une demi-seconde entre 2 notifications, ça suffit à arrêter la boucle).

Cliquer pour agrandir

Explication :

  • La macro (le bout de code avec les actions à faire) se déclenchera lorsqu’une notification de l’appli Horloge contenant le mot « Réveil » apparaît.
  • Tant qu’une notification est présente, tu attends qu’elle disparaisse
  • En parallèle, tant qu’une notification disparaît, tu attends 1 seconde
    • Si une nouvelle notification apparaît, tu attends qu’elle disparaisse
    • Sinon tu désactives le mode « Ne pas déranger » en autorisant toutes les notifications et sons et tu arrêtes la boucle
  • Enfin, la macro ne doit s’activer que si la notification reçue du réveil est de 21h à 10h (j’ai mis volontairement plus large que le mode « Ne pas déranger ») ET si le mode « Ne pas déranger » a une condition.

La macro est également disponible ici directement en téléchargement pour Macrodroid.

Android : ouvrir une URL spécifique avec une application

Il est possible de forcer un lien internet de s’ouvrir via une application quand celle-ci ne le fait pas par défaut.

Vous choisissez, par exemple, une application tierce pour remplacer Youtube (qu’on ne peut pas désinstaller sur les smartphones Android non « root », c’est-à-dire déverrouillage total, mais il est possible de le désactiver ;) ).

Il suffit d’aller dans les paramètres Android > Applications > Cliquer sur l’application en question > Application par défaut > Cocher « Ouverture liens pris en charge »

Si l’application est bien faite, la ligne « Adresse Web prises en charge » se dégrise et il est possible de cocher les liens déjà proposé si du choix est fait en cliquant dessus, soit de ne pas les cocher mais de voir pour quels liens l’application s’ouvre.

C’est particulièrement utile par exemple quand on fait une recherche sur le web et qu’on doit ouvrir un lien en question (ici Youtube, sans devoir copier le lien et l’ouvrir dans l’application de son smartphone).

Récupérer et générer un fichier APK de son smartphone Android

Il peut arriver qu’il y ait besoin d’installer des applications sur son téléphone téléchargées ailleurs que sur le Play Store et que parfois, ces mêmes applications ne sont plus accessibles du jour au lendemain (par les ayant droits par exemple, à tout hasard).

Et c’est d’autant plus embêtant quand vous changez de téléphone et que vous avez besoin de cette application qui fonctionne encore bien sur votre ancien téléphone.

Une solution est d’utiliser l’application « Files » de Google, d’aller dans « Applications », d’aller sur l’application voulue, cliquer sur les 3 points et faire « Partager ».

Ceci extraira automatiquement le fichier APK à partir de l’application.

Reste ensuite à savoir où l’envoyer et de la récupérer sur son nouveau smartphone pour l’installer.

Facebook : se connecter à plusieurs comptes sur son application

Il peut arriver, pour diverses raisons, de vouloir ajouter plusieurs comptes sur son application pour partitionner ses besoins, comme par exemple avoir un compte perso et un autre un peu plus pro pour certains groupes et ne pas tout avoir sur un compte.

Sur beaucoup de sites, la méthode la plus couramment citée passe par l’utilisation d’une application de clonage comme « Parallel Space », ou encore d’installer « Facebook Lite » ou d’utiliser des outils de jumelage disponible installé de base (ou non) sur votre smartphone.

Le but de ces manipulations est de se connecter avec 2 comptes différents sur 2 applications différentes.

Il existe cependant une astuce sans devoir installer d’applications autre que celle de Facebook.

(Étant sous Android, je donne la méthode pour l’application Android, mais ça doit être la même chose sous iOS).

Cette technique permet d’ajouter au moins 2 comptes simplement de la manière suivante :

  1. Sur votre application, aller dans l’onglet Menu
  2. Descendez tout en bas et choisir « Déconnexion » (oui il va falloir se déconnecter dans un premier temps)
  3. Choisir ensuite « Se connecter à un autre compte »
  4. Entrer l’identifiant et le mot de passe du 2e compte auquel on veut avoir un raccourci
  5. Sur ce 2e compte, aller sur l’onglet Menu ≡
  6. Appuyer sur la miniature de votre 1er compte à droite du nom de votre 2e compte
  7. (Si rien ne s’affiche, ça peut être un bug graphique de l’application, appuyez tout de même à l’endroit indiqué sur la photo où devrait se trouver le raccourci)
  8. Connectez-vous à votre 1er compte
Raccourci entre les 2 comptes

Et voilà ! Changez de compte à tout moment par la suite avec ce raccourci !

Simple et efficace !

Ubuntu : Installation de NordVPN avec interface

Un petit article « Tuto » après avoir un peu ramé pour installer l’application pour l’ensemble du système et non simplement sur Firefox (qui n’a besoin que de ce plugin).

I – Installer le client NordVPN : https://support.nordvpn.com/fr/FAQ/Tutoriels-de-configuration/1569821472/Installation-et-utilisation-de-NordVPN-sur-Linux.htm
Voilà ! Vous pouvez dès à présent vous connecter en ligne de commande, mais bon, ce n’est pas hyper convivial…

II – Installer une application avec interface graphique (GUI) : https://github.com/GoBig87/NordVpnLinuxGUI
Plus simple pour switcher entre les serveurs et avoir un visuel sur l’état du VPN.
Télécharger le zip (Bouton « Code » > « Download ZIP »), décompresser le zip, ouvrir le fichier « installer.sh » dans un terminal (faire un clique-droit dans la fenêtre > Ouvrir dans un terminal et taper la ligne suivante pour lancer le fichier d’installation.

./installer.sh

Enfin, chercher dans votre liste d’application « NordVPN ».

Interface graphique NordVpnLinuxGUI

Il est possible qu’il faille redémarrer le PC pour que le logiciel fonctionne.

III – Installer NordIndicator : https://github.com/dvilelaf/NordIndicator
Un petit indicateur visuel pour savoir si on est connecté au VPN ou non et surtout dans quel serveur.

Interface NordIndicator

Télécharger le fichier zip de la même manière que NordVpnLinuxGUI puis lancer le fichier « NordIndicator.py » qui devrait se lancer comme un fichier exécutable.
Si ce n’est pas le cas, faire un clique-droit dans le dossier, ouvrir un terminal et taper :

python3 NordIndicator.py install

Normalement, tout devrait à présent fonctionner.