Informatique

Numérotation des pages (pagination) décalée : Writer et Word

Mon stagiaire devait faire son rapport de stage et dans celui-ci, ses 3 premières pages étaient consacrées à la couverture, le sommaire et les remerciements.

Son rapport ne commençant vraiment qu’à la 4e page, il devait commencer sa numérotation de page (pagination) à la 4e page donc.

Petit tuto sous Word (Microsoft Office) et Writer (Libre Office) pour y parvenir.

Avant tout, ne commencez pas à mettre vos numérotations pour toutes les pages sinon ça va être le bordel pour tout modifier…


Word (MS Office)

Attention : Ne fonctionne pas avec la version en ligne (Word pour le web) comme expliqué sur cette page https://support.office.com/fr-fr/article/commencer-la-num%C3%A9rotation-des-pages-plus-loin-dans-votre-document-c73e3d55-d722-4bd0-886e-0b0bd0eb3f02

  • Cliquer sur la page où vous voulez commencer la pagination
  • Mettre son curseur en début de page ou au début du paragraphe où on veut commencer la pagination
  • Aller dans l’onglet « Mise en page » ou « Disposition » (selon les version) > Sauts de pages > Page suivante
  • Double-Cliquer sur le bas de page sur laquelle on veut commencer la pagination (près de la zone supérieure ou inférieure de la page) pour ouvrir les Outils En-têtes et pieds de page
  • Décocher « Lier au précédent »
  • Cliquer ensuite sur Numéro de pages > Bas de page, pour mettre la pagination en bas
  • Puis, de nouveau, Numéro de pages > Format des numéros de pages > cocher « À partir de » et définir à 1

NB : Si vous faites attention aux dénominations des bas de pages créés, vous verrez qu’ils n’ont plus le même nom et qu’ils sont par conséquents dissociés l’un l’autre.

Dans le cas où vous auriez déjà inséré des numéros de pages, pour supprimer les précédents, il suffit de double-cliquer sur une pagination des premières pages que vous ne voulez pas > Numéro de page > Supprimer les numéros de page.


Writer (LibreOffice / OpenOffice)

  • Cliquer en bas de la page où vous souhaitez commencer votre pagination > Pieds de page > « + »
  • Insérer (ou Insertion) > Numéro de page
  • Mettez votre curseur sur le début du paragraphe où vous souhaitez commencer votre pagination
  • Insertion > Saut de page (ou Ctrl + Entrée)
  • Sous « Enchaînements » > Sauts > Cocher « Insérer » > Avec le style de page > Numéro de page > Ok
  • Il suffit ensuite de supprimer les paginations précédentes :
    • Appuyer sur la touche F11
    • Cliquer sur l’icône Styles de page
Notez que le style de la page en cours s’affiche en bas de la fenêtre (encadré rouge)
  • Créer un nouveau style (clique-droit > Nouveau…)
    • Mettez lui le nom « DébutDoc » pour vous repérer
      (Si vous ne voyez pas le nouveau style dans la liste, cliquez entre les différentes icônes pour actualiser)
    • Revenez à la première page et mettre le curseur au début du paragraphe
    • Dans les styles ouverts (avec F11 sous « Styles de page ») double-cliquer sur votre nouveau style précédemment créé

Normalement, vos Pieds de page groupés sous ce nom ne vont plus avoir de pagination.

NB : Ne pas appliquer le « style de page » créé en ayant le curseur dans le bas de page, ça fout un bordel monstre !


2e solution pour LibreOffice / Openoffice

  • Ajouter sa pagination sur toutes les pages comme on le fait par défaut (Pieds de page > + > Insérer numéro de pages dans le pieds de page)
  • Mettre son curseur au début de la page à laquelle on veut commencer sa numérotation de page
  • Insertion > Saut manuel… > Saut de page > Style : Style par défaut > Modifier le numéro de page > 1 > Ok
  • F11 > Créer un nouveau style
  • Cliquer sur la page première page du document > Double cliquer sur le nouveau style créé
  • Cliquer sur le Pied de page de la première page > flèche vers le bas > Supprimer le pied de page… > Oui
    (si vous n’avez rien d’autres dans le pied de page, sinon un simple « suppr » sur le numéro de page suffira à les enlever des premières pages et garder le pied de page).

Pour bien utiliser ce système, il faut simplement comprendre que sous Word ou Writer on doit créer 2 sections différentes pour rendre indépendant les pieds de page des différentes sections et pouvoir les modifier.

À noter qu’on peut très bien le faire autant de fois que nécessaire et pourquoi pas numéroter ses annexes avec des lettres ou d’autres chiffres de la même manière en créant 3 sections différentes.

Android sait créer des panoramas tout seul (mais avec Google évidemment…)

Edit : Les photos étaient partagées, donc uploadés. Rien de magique et pas d’IA dans Android encore malheureusement…


Petite surprise du jour, en voulant créer un panorama en intérieur pour mon stagiaire, le rendu était pas terrible avec le mode panorama de base, beaucoup trop de différence de luminosité qui rendait les endroits éclairés blancs.

J’ai décidé de prendre plusieurs photos de suites (4-5) pour les assembler manuellement plus tard sur mon PC avec un logiciel adapté.

J’ai laissé mon téléphone quelques minutes et en ouvrant l’application photos de nouveau pour voir les autres photos que je devais envoyer, une notification m’alertant que mon panorama était prêt, apparaît… WTF ?! Quel panorama ?! J’ai rien demandé ?!

Eh bien en fait si, en prenant plusieurs photos semblables, le système a compris mon besoin et m’a créé un très beau panorama, mais vraiment beau ! Pas de différence de luminosité, des raccords nickels (alors que j’avais des détails de partout, du carrelage et des murs en briques) et une très bonne résolution.

En gros, si vous voulez faire un très beau panorama, prenez des photos à la suite et laissez votre smartphone s’occuper du reste.

Votre photo sera disponible sous l’onglet « Assistant » de l’application Photos (même si cette option n’est pas disponible manuellement parmi les choix proposés et n’est donc pas possible à « forcer »).

Ça fait presque peur…

[Solution] GSConnect et Android 9 : Problème de partage de fichiers

Alors que tout marchait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, il m’a été impossible du jour au lendemain de transférer des fichiers de mon smartphone à mon PC.

L’autre syndrome est la non-possibilité de monter le smartphone à distance pour accéder à son contenu.

Le reste (SMS, notifications, contrôle de la musique, etc) fonctionne.

Malgré la bonne installation de « sshfs » sur Ubuntu, rien à faire, toujours la même erreur sur mobile :

« Failed sending file to… »

La seule solution que j’ai trouvé, serait qu’avec la version 9 d’Ubuntu les sécurités d’accès au smartphone ont été accrues et la mise à jour ne s’est pas faite correctement entre la version 8 et 9…

La seule solution qui a marché pour moi, est de désinstaller et réinstaller l’application « KdeConnect » sous Android, de refaire l’appariement.
Puis, dans les autorisations de l’application de décocher et recocher « stockage » afin de forcer l’accès aux stockage de votre appareil par l’application.
Enfin, dans KdeConnect, cliquer sur « Partager et recevoir » en bas, afin de permettre à l’application d’accéder aux autorisations.

Normalement, le problème devrait se régler.

Déploiement d’Android 9.0 sur BQ

BQ, qui, après avoir déjà fait migré mon smartphone d’une version d’Android 7 à 8 recommence !

Évidemment, on ne va pas s’en plaindre :P

Merci BQ pour le suivi !

Reste à tester tout ça

Accessibilité sur internet : CSS compliqué à mettre en place pour tous

Pour celles et ceux qui me lisent régulièrement, vous savez que j’ai décidé de mettre à jour mon petit blog aux normes CSS, notamment en ce qui concerne l’accessibilité.

Demain, possiblement, je pourrai être amené à utiliser Internet sans souris, avec un lecteur d’écran ou que sais-je encore, et que ça me ferait bien ch*er de galérer à trouver des infos ou à apprendre par simple mauvaise accessibilité au web.

En prenant conscience de cela, je me suis donné comme objectif d’améliorer au maximum le confort et la navigation de recherche sur mon blog.

J’ai donc modifié pas mal ma partie CSS (celle qui fait la mise en page), notamment avec le sélecteur :focus, qui permet de modifier un lien, un bouton ou autre quand il est ciblé, essentiellement par le clavier en navigant avec Tab.

Le hic sur lequel je bute, c’est que le style appliqué est aussi retrouvé lors du clique de la souris sur certains éléments. Dans les faits, ce n’est pas grave mais ça peut impacter l’ergonomie d’un site pour les personnes utilisant la souris.

Pour régler cela, la solution simple est de mettre le même style (la même règle CSS) pour le survol de l’élément en question à la souris (:hover), au clique souris (:active) et pour le focus de l’élément pour la navigation au clavier (:focus ou :focus-within).

Solution simple et efficace.

Admettons maintenant que l’on souhaite juste améliorer le contraste des liens à la navigation au clavier mais pas à la souris, qu’on veuille justement se lâcher un peu en animation et en *bling-bling* pour les utilisateurs souris et donc différencier totalement le style CSS pour la navigation souris et clavier.

Il s’avère en fait qu’il y a un problème à ce niveau.

Il n’est pas possible actuellement de le faire en pur CSS. Avec un peu de JS (Javascript) ça semble marcher, mais en CSS uniquement non.

La seule piste que j’ai trouvé est appelée :focus-visible (https://wicg.github.io/focus-visible/explainer.html) qui n’est malheureusement pas encore implémenté et reste expérimental mais j’avoue que l’idée est sympa.

Il est, semble-t-il, possible de l’installer sur son site via Polyfill, mais je n’ai pas réussi.

En attendant, j’ai donc mis la même animation de contraste pour les lien et certains boutons. Je verrai si je ne me mettrai pas un peu au JS en attendant que l’implémentation de ce nous focus soit mis en place… Ou laisser en l’état, après tout, ce n’est que du visuel.