Coup de coeur

Découverte musicale du moment

Un groupe très récent de rock Mongol qu’on m’a fait découvrir et que j’ai adoré !

je vous laisse aussi lire l’article suivant pour le nom des instruments et la culture :

Mes jeux du moment (Janvier 2019)

Très peu de jeux ces derniers mois mais 2 jeux indépendants qui m’ont agréablement marqué.

Je ne suis pas très adepte des gros titres AAA, j’aime beaucoup les jeux indés car ils savent exploiter de très belles mécaniques de jeu et amener des concepts très intéressants avec le joueur.


#1 : GRIS

Oui oui, GRIS, comme la couleur.

Un petit jeu 2D poétique et onirique dont la « simplicité » et l’ambiance m’ont beaucoup plu.

Vous incarnez une fille qui perd sa voix et où le monde autour d’elle s’effondre (en tous sens). Vous accompagnerez donc cette fille à surmonter différents obstacles afin de recoller les morceaux de sa personnalité, raviver les couleurs du monde et surmonter son chagrin et son deuil.

Car oui, GRIS est dénué d’explication ou de narration. Les seuls « indices » se trouvent dans le nom de certains succès et scènes auxquelles vous assistez. C’est un jeu basé sur l’Art et la subjectivité où vous ne pourrez pas mourir.

Tout en symbolique, ce jeu est pour moi une expérience vidéo ludique à la rencontre de l’Art où l’aquarelle et le dessin se mêlent avec une étonnante fluidité à un gameplay simple et original.

J’ai trouvé le jeu très logique pour ma part, avec un level design bien pensé.
Outre la patte graphique soignée (chaque moment du jeu est capable de créer un magnifique fond d’écran), la bande son très reposante et agréable est un réel délice qui accompagne à merveille l’aventure.

(Les images ci-dessus sont tirées du jeu et non de cinématiques)

Disponible Windows, Mac et Switch.
https://www.gog.com/game/gris

Comptez environ 5h d’expérience.


#2 : Oneshot

Sous ses apparences de vieil RPG, Oneshot se démarque en réalité par une expérience de jeu très différente et assez hors norme.

Le pari a été pris d’entretenir une relation unique entre le jeu et le joueur.
Et je dois dire que le pari a été réussi pour ma part !

Sorti en 2016 ce jeu est pour moi une vraie surprise !

Vous incarnez un petit garçon se réveillant dans une chambre et trouvant le « soleil » du monde. Il faudra donc guider ce garçon afin de restituer le soleil.

Mais attendez la suite…

Si le synops est simple au premier abord c’est tout simplement pour ne pas spoiler ! Il est très difficile d’expliquer le jeu sans spoiler l’expérience.

Car l’expérience va bien au-delà du jeu, littéralement. Est-ce vous qui jouez au jeu ou le jeu qui se joue de vous ?…

« Oneshot » en anglais signifie « un coup unique », « un seul tir ». Et ce jeu, ne s’appelle pas comme ça pour rien…

Vous n’aurez droit qu’à un seul et unique run de jeu.
Cependant, je vais citer un joueur sur Steam :

Le jeu n’est pas fini tant que les crédits ne se sont pas affichés, retenez bien cela.

Arriverez-vous à trouver la véritable fin malgré tout ?

Bien qu’un peu lent par moment avec des aller-retours un peu longs, il garde des mécaniques bien originales qui méritent qu’on y joue.

Pour ma part il m’a rappelé un peu Undertale, bien que très différent sur le principe, il n’y a aucun combat dans Oneshot, c’est l’impression qu’il laisse qui est similaire avec un jeu qui se joue des codes et une impression d’être acteur du jeu.

Si la notion de « meta-game » (à la Stanley Parable, qui, au passage, va faire une mise à jour cette année), qui se joue des codes, ou bien la notion de « 4e mur » vous est familière vous comprendrez en quoi ce jeu est vraiment sympa !

Disponible Windows et Mac.
https://store.steampowered.com/app/420530/OneShot/?l=french

J’ai trouvé un projet sur Github qui permettrait a priori de jouer sous Linux en convertissant la version Windows, mais pas sûr que ça marche sur toutes les versions de Linux, certains exécutables demandent de pouvoir gérer des fenêtres semi-transparentes.

Comptez environ 7h d’expérience

Vidéo : comment la géolocalisation de nos images perturbe notre environnement | phototrend.fr

La chaîne Youtube de Vox a publié une vidéo (en anglais) qui montre comment la géolocalisation de nos images nuit à notre environnement via l’exemple d’une vue imprenable sur le fleuve du Colorado à la frontière de l’Arizona et de l’Utah.

Source : Vidéo : comment la géolocalisation de nos images perturbe notre environnement

 

Et évidemment éroder le paysage et laisser une montagne de détritus comme on sait bien le faire…

Automatica, robots vs music par Nigel Standford | laboiteverte.fr

Nigel Standford fait de la musique électronique dans des vidéos qui touchent à la robotique où à la science (précédemment, sa superbe vidéo Cymatics qui montre la façon dont les sons influent sur la matière). Dans sa dernière création Automatica, des robots industriels programmés avec soin jouent des instruments comme le piano ou le synthétiseur…

Source : Automatica, robots vs music par Nigel Standford


Captivant et impressionnant

Dans le site source, une autre vidéo montre l’envers du décor et certaines explications sont ajoutées.

Non au brevetage de la bière !

Carlsberg et Heineken revendiquent la propriété intellectuelle du procédé de brassage de la bière, une tradition millénaire. Comment procèdent ces multinationales ? Elles revendiquent un brevet sur l’orge. Nous serons à Munich pour manifester contre cela. Signez notre pétition!

Source : Non au brevetage de la bière !

 

Je relaye…