Ressources

Cette pandémie, vue depuis 2021 – DBY #67 – YouTube

Une vidéo très pertinente avec une approche scientifique comme je les aime, une explication simple et claire sur le comment on en est arrivé là et comment on aurait pu éviter tout ça.

Créer des Quizz en ligne avec WordPress et H5P

Cet article n’est pas sponsorisé.

En cette période de mi-confinement pour ma part, j’ai voulu créer des questions/tests pour mon équipe et continuer à les former sur ce que je n’avais pas eu le temps de faire jusque là.

J’ai commencé à vouloir programmer quelques trucs, mais à part faire des vrai/faux et des questions simples, je suis assez limité en programmation pour ça.

J’ai donc voulu me tourner vers des outils en ligne. Certains m’avaient l’air très sympa tels que ProProfs Quiz maker, Classmarker, Easy LMS (réservé aux enseignants) ou Quizmaker mais un peu cher pour mon utilisation ponctuelle…

Et je suis tombé, par hasard, sur cette application pour WordPress : https://h5p.org/

You can create interactive content by adding the H5P plugin to your WordPress, Moodle or Drupal site, or integrate it via LTI with Canvas, Brightspace, Blackboard and many other VLEs that supports LTI integration.

https://h5p.org/content-types-and-applications

Donc pas exclusif à WordPress évidemment.

Je n’ai, pour le moment pas trouvé de manière simple comment récupérer des résultats aux questionnaires mais ce n’est pas ce qui m’importe. Il y a une aide ici, mais pour le moment je n’ai pas testé : https://h5p.org/documentation/for-authors/analyzing-results-and-answers

L’extension n’est pas parfaite, il y a quelques bugs, mais globalement elle fait largement le boulot ! Assez intuitive, chaque format de test à créer est fourni avec des exemples et un tuto explicatif.
C’est vraiment complet.

Nécessite une petite prise en main, comme tout, mais ça reste assez facile d’accès et son gros avantage reste que c’est libre, donc en mise à jour permanente !

Les outils sont suffisamment variés pour tester différentes approches sur ce qu’on veut mettre en avant je trouve.
Un système de points est présent, la possibilité de faire une base de données de QCM et de n’afficher qu’un certains nombres dans un ordre aléatoire avec les réponses aussi dans un ordre aléatoire, etc.

Toute la liste des formats de test est présente ici en bas de page : https://h5p.org/content-types-and-applications

À tester et pourquoi pas, à améliorer.

Ubuntu et autres : convertir facilement un .docx en .pdf et récupérer les formes

Petite astuce toute bête ne nécessitant pas d’installer Word mais simplement d’avoir un compte mail Microsoft.

Méthode qui fonctionne parfaitement, surtout si votre PDF comporte des schémas ou autres. S’il n’y a que du texte, LibreOffice le fait très bien !

Envoyez votre fichier par mail (sur votre mail Microsoft : outlook, live, etc.), ouvre-le avec le visualiseur en ligne (à partir de l’interface Outlook en ligne), choisir “Imprimer” et choisir “Imprimer dans un fichier”.

Si vous n’êtes pas connecté à une imprimante, cette étape se fera automatiquement.

Et voilà !

Avec le PDF c’est possible ensuite de le modifier par un logiciel externe comme LibreOffice Draw ou aussi (et surtout !) Inkscape pour les schémas et récupérer en vectoriel.

The Coronavirus Explained & What You Should Do – YouTube

Simple, clair, précis.

Peut-être qu’il manque du recul sur la situation et autres, mais l’essentiel est là !

(Et sous-titres en Fr si besoin ;) )

Why outbreaks like coronavirus spread exponentially, and how to “flatten the curve” – Washington Post – Matronix.fr

The early trickle of new coronavirus infections has turned into a steady current. By creating simple

Source : Why outbreaks like coronavirus spread exponentially, and how to “flatten the curve” – Washington Post – Matronix.fr

Intéressant ! Merci du partage.

Des simulations de populations face à une maladie, les différents cas (libre, confinement, ralentissement des activités, etc) et l’évolution de la maladie au sein de la population.

En considérant évidemment, qu’on ne peut pas attraper 2 fois la maladie en question… Ce qu’on appelle “l’Immunité Collective” (les points roses dans les simulations).

C’est le même principe pour les vaccins et on voit clairement l’effet COLLECTIF de ce genre d’approche pour les maladies où on sait que ça marche ! (Celle avec les vaccins par exemple hein !)
On ne protège pas seulement nous-mêmes mais aussi les autres en évitant d’être vecteur de maladie en attente !
(Pour rappel, on peut être contagieux et non malade, c’est ce qu’on appelle “période d’incubation”, le temps que les symptômes apparaissent).

Cependant, cette approche n’est pas encore sûre d’être efficace face au Covid-19 (plusieurs souches ? Immunité incomplète en cas de rechute ? Les virus de type “coronavirus” semblent induire une très faible réaction d’immunité à vie… etc.)

Pour ceux pensant encore qu’il ne s’agit “que d’une grippe”, quand bien même, je rappelle qu’une des plus grosses épidémie de l’Histoire connue a été une grippe (en millions de morts).