Ressources

Spotify et Android : problème de qualité sonore en bluetooth

J’avais un souci avec ma voiture en connectant mon smartphone en bluetooth avec Spotify (mais pas que, au final).

C’était juste très chiant surtout que maintenant Waze intègre Spotify directement.

Le son était d’une qualité très médiocre par rapport à une connexion casque avec des grésillements et des souffles.

Il s’avère en fait que ce n’était pas que Spotify, même le lecteur de base d’Android en bluetooth me faisait ça avec des chansons enregistrées sur le smartphone.

Les solutions trouvées sur le net sont dans les options de Spotify de désactiver l’égaliseur (« normalisation de la musique » dans les dernière versions) ou de réduire la qualité des musiques (des fois que votre lecteur bluetooth n’arrive pas à suivre la compression).

Pour ma part, ni l’un ni l’autre n’a marché.

Par contre, ce qui a fonctionné c’est d’activer dans les paramètres d’Android sous « Accessibilité » > Audio mono.

Apparemment ma voiture ne gère pas très bien le stéréo en bluetooth alors qu’elle le fait très bien en USB… Allez savoir pourquoi.

 

Des fois que ça puisse en aider certains. Penser à réactiver le stéréo quand on n’est plus en voiture :)

Waterfox – The free, open and private browser – Liens en vrac de sebsauvage

Source : Waterfox – The free, open and private browser – Liens en vrac de sebsauvage

 

Pourquoi pas après tout !

Dispo Mac, Windows et Linux.

Pour l’avoir sur Mac ou Windows, suffit de suivre le site officiel : https://www.waterfoxproject.org/

 

Pour le télécharger plus facilement sur Linux, suivez les instructions de cette page pour avoir le PPA : https://bintray.com/hawkeye116477/waterfox-deb/waterfox#read

 

Soit :

echo 'deb https://dl.bintray.com/hawkeye116477/waterfox-deb release main' | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/waterfox.list
curl https://bintray.com/user/downloadSubjectPublicKey?username=hawkeye116477 | sudo apt-key add -
sudo apt-get update
sudo apt-get install waterfox

Du data en masse et gratuit ?

Jusque là, je partageais ma connexion 4G de Free sur mon PC (100Go par mois il y a de quoi faire ! Surtout avec un débit décent de 5Mo/s en téléchargement et j’avoue avoir eu de la chance jusque là, j’ai toujours eu des antennes Free à proximité) en guise de connexion internet chez moi.
Seulement, avec mon vieux Lumia, le partage de connexion ne pouvait se faire que par Wifi ou Bluetooth.

Avec Android (et iOS je pense), il est possible de partager par connexion directe en USB (encore faut-il que le constructeur de votre PC n’ait pas eu le « courage » d’enlever le port) ou aussi appelé « Tethering ».

Les personnes étant sous Free mobile bénéficient directement et gratuitement d’un accès au Freewifi_secure avec leur smartphone (Ici et ). Il est donc tout à fait possible de capter le réseau Freewifi pour mieux le partager en USB.

Étant entouré de Freebox dans mon lotissement, je confirme que je peux consommer à l’œil :D (merci chers voisins <3)

 

Sous Linux/Ubuntu c’est reconnu directement, il suffit de brancher le téléphone, d’autoriser la connexion MTP sur Android et hop ! Connecté.

Sous Windows, ça peut marcher directement. Si ça ne marche pas, il faut :
1) Brancher le smartphone
2) Autoriser le MTP
3) Aller dans le Gestionnaire de périphériques (Touche Windows + x)
3 bis) Normalement là il devrait y avoir la ligne « Remote NDIS based Internet Sharing Device » avec un triangle jaune à côté dans la catégorie « Cartes Réseau »
4) Clique-droit sur Remote NDIS based Internet Sharing Device > « Mettre à jour le pilote… » > « Rechercher un pilote sur mon ordinateur » > « Choisir parmi une liste de pilotes de périphériques sur mon ordinateur » > Décocher « Afficher les matériels compatibles » > Attendre quelques secondes…
5) Sélectionner Microsoft > « USB RNDIS6 Adapter » puis faire Suivant
6) Accepter l’installation
7) Redémarrer le PC

 

PS : Bon, je plussoie, le débit n’est pas faramineux (j’arrive à 1,5Mo/s en téléchargement, c’est déjà bien correct !) mais ça dépanne plutôt bien pour certains trucs ;)

[Avis] BQ Aquaris X Pro

Cet avis complète celui du Hollandais Volant qui a répondu (avec grand plaisir) à certaines de mes interrogations supplémentaires !

Merci à toi encore.

Cet article n’est pas sponsorisé, il s’agit simplement d’un avis sur la marque et le produit de ma part en toute subjectivité.

 


 

Mon précédent smartphone était le bon vieux Lumia 735 de chez Microsoft (4.7 pouces, 1GO de RAM, 2014… Un excellent milieu de gamme de l’époque. Et oui vous avez bien lu, un pro-Linux sous Microsoft, comme quoi). N’étant pas un gros consommateur d’applications, ce téléphone répondait parfaitement à mes attentes. Il fonctionne encore de manière très fluide et la batterie tiens encore une bonne journée et demie en l’utilisant normalement. Pour 200€ à l’époque, c’est un des meilleurs qualité-prix que j’ai eu sous la main !

Son gros défaut étant qu’il n’est plus pris en charge par Microsoft et que, n’étant pas sous Windows sur PC, certaines fonctionnalités me sont inaccessibles. Et même si je ne suis pas un grand consommateur d’applications, certaines (notamment un GPS) me sont indispensables ! Il était limite en terme de puissance hardware pour Windows 10 mobile, il est donc resté en 8.1 et ça me convenait très bien.

 

N’ayant jamais eu de smartphones sous Android auparavant c’est donc avec une certaine appréhension que j’ai sauté le pas.

Mes critères :

  • Un smartphone pas trop cher (max 300€) parce que j’ai une voiture qui vaut plus cher qu’un iPhone X à l’entretien et qui est mon VRAI outils de travail avec mon PC
  • Un suivi rigoureux du fabricant sur les mises à jour (gros point noir d’Android)
  • Une taille d’écran maximale de 5.2 pouces (trop grand ça sert à rien à part chopper des tendinites)
  • Une prise jack (oui oui j’y tiens !)
  • Et un appareil photo correct pour la vie de tous les jours pour dépanner

Voilà. Et c’est déjà pas mal !

J’ai donc sauté sur l’occasion pendant la semaine du Black Friday pour avoir une belle remise de 60€ de la version Pro (soit environ 1/6e du prix, soit 16%, ce qui n’est pas mal) et a fait rentrer ce téléphone dans mon budget.

(NB : Notez qu’il existe une version non Pro avec les mêmes spécificités techniques, l’Aquaris X).

Le Hollandais Volant ayant de plus partagé plusieurs articles sur le suivi du constructeur quant aux mises à jour, j’étais assez confiant sur ce point.

 

Après l’avoir eu en main, je dois reconnaître que ce smartphone est vraiment bien fini ! C’est beau et c’est propre !

L’écran est de bonne qualité, le tactile est un peu meilleur que sur mon ancien smartphone (que je trouvais vraiment bon là-dessus) et l’OS est très très réactif (bien plus que Windows phone 8.1, qui était pour moi LA référence en terme de vitesse sur petite machine).

On m’a souvent décrié Android comme un monstre de lenteur et j’avoue avoir déjà eu en main des entrées de gamme très lent en terme de réactivité. Sauf que oui voilà, celui-là n’est pas un entrée de gamme ! Et Android dépote pas mal !

Ce smartphone est le haut-de-gamme de la marque espagnole BQ.

Après avoir testé en grande partie Android pendant une petite heure (mon âme de geek en train de tester un nouveau jouet ne pouvait pas résister), j’ai arrangé à ma sauce le launcher en installant celui de Microsoft, car trop habitué à l’interface simple et rapide de leur plateforme (en plus on peut paramétrer des raccourcis gestuels donc vraiment sympa).

Ce qui m’embête un peu avec ce téléphone c’est d’avoir du créer un compte chez Google. M’enfin, entre Apple et Google, perso j’étais très bien chez MiniDoux (#paietablaguedegeek) et c’est pour cette raison que j’ai réinstallé OneNote, la suite Office et certaines autres app’ de MS que je trouve vraiment excellentes (dommage qu’il n’y ait pas d’équivalent à « Lumia Camera » qui est vraiment la meilleure application photo que j’ai eu sous la main en terme d’ergonomie).
Par contre, le petit « Redshift » intégré c’est top, moins de mal aux yeux le soir !

Je n’ai pas encore fini de régler l’OS aux petits oignons comme J’AI envie mais ça s’en approche (l’avantage d’Android sur les autres OS mobiles).

Le petit truc supplémentaire « gagdet » mais pratique est la présence d’une LED assez discrète dans le coin, paramétrable en couleur en fonction de ce pour quoi on veut être averti (ex : du bleu pour un appel, du orange pour un mail, etc). C’est vraiment gadget mais comme mon smartphone est souvent posé sur le bureau en silencieux ça m’évite de l’allumer à chaque fois pour savoir si j’ai un appel manqué ou des SMS en attente.

La présence du « double-tap » à la Lumia pour réveiller et éteindre l’écran est là et ça, je ne peux plus m’en passer, c’est tellement pratique.

J’ai appairé le téléphone à mon PC sous Ubuntu 16.04 via l’application KDE Connect, et ça marche plutôt bien ! La seule fonction qui ne marche pas sous Ubuntu est celle pour répondre aux messages (on peut les envoyer, les lire mais pas répondre directement). Mais apparemment ça fonctionne sous Gnome. À essayer (en attendant la migration dans quelques mois vers Ubuntu 18.04 LTS qui sera sous Gnome :) ).

Pour l’installer : http://www.webupd8.org/2017/01/integrate-your-android-device-with.html

 

Pour le moment ça fait une semaine que je l’ai, la prise en main d’Android n’a pas été aussi compliquée que prévu. Le téléphone répond toujours aussi bien (heureusement !), la batterie tient relativement bien (moins que mon Lumia tout de même) et les photos en HDR sont plus que correctes.

 

J’avais quelques questions sur le téléphone que j’ai posé à BQ, ils m’ont répondu comme il fallait et dans les temps ! Top !

Pour le prix, je le recommande franchement !