De quoi ces nouvelles « IA » sont vraiment capables ?

Si vous n’êtes pas très ancrés dans la culture geek, sachez que depuis quelques temps, de nouvelles « IA » ont été rendues publiques pour créer des choses qui peuvent sembler assez magique aux premiers abords et même, presque « intelligentes ».

Avant de s’enflammer et de voir l’arrivée d’intelligences aussi poussées que certaines d’entre vous, il est intéressant de comprendre COMMENT ces algorithmes fonctionnent, et ce, pour 2 raisons :

Déjà, pour apprendre quelque chose… Et la 2e pour ne pas se faire entuber par ce qu’on lit ou entend.

Les 2 « IA » qui font parlées d’elles sont ChatGPT, l’IA d’Elon Musk, et les « IA » de créations d’images.

N’étant absolument pas du domaine, j’ai trouvé 2 vidéos très intéressantes de très bons vulgarisateurs pour l’expliquer de manière moins lourde qu’une tonne de texte écrit ici :D

(Regardez-les dans l’ordre pour mieux comprendre)

Fonctionnement de ChatGPT et pourquoi il faut prendre des pincettes
Comment les IA inventent des images

Dans ce vaste monde des « IA », une autre s’est fait particulièrement remarquée pour avoir réussi à « comprendre » une chose assez simple mais tellement complexe en science du vivant : le repliement des protéines.

Je me souviens de mes cours de biochimie où on m’avait appris qu’on n’arrivait pas à comprendre les mécanismes sous-jacents pour prédire de manière fiable la structure finale des protéines et que c’était un problème majeur en Biochimie.

Un sujet très intéressant mais très complexe, car, ce qu’il faut comprendre, c’est que pour le moment, voir des protéines en 3D (comment elles sont en vrai) est extrêmement difficile car l’environnement dans lequel elles sont influe beaucoup sur leur forme et il faut des techniques de purification extrême et des techniques de pointe longues, coûteuses et assez hasardeuses quant à leur succès malgré les efforts mis en œuvre (parfois ça marche et parfois pas du tout).

Un petit lien Wiki pour les très motivés : https://fr.wikipedia.org/wiki/Structure_des_prot%C3%A9ines !

Il s’agit de l’IA DeepMind (racheté par Google) qui a réussi cet exploit.
Cette super « IA » hyper-polyvalente capable de s’adapter à tout grâce au jeu (voir le podcast de France culture qui retrace les débuts de DeepMind, son rachat et pourquoi ce genre d’outils permet de montrer que la Recherche Académique (publique) peut très bien fonctionner conjointement avec de la Recherche Privée (entreprise)).

De manière plus récente, Google a également sorti son « IA » concurrente à ChatGPT appelée Sparrow qui fonctionne encore un peu différemment et repose sur DeepMind.
Elle permettrait d’être plus précise sur ce qu’elle énonce et éviterait les biais de ChatGPT (voir la 1e vidéo).
Comme elle est encore en accès fermé, on ne peut que faire confiance aux billets qui en parlent pour le moment (voir : https://www.deepmind.com/blog/building-safer-dialogue-agents ou ici : https://www.blogdumoderateur.com/sparrow-reponse-google-chatgpt)

Livre à découvrir : Le monde sans fin, miracle énergétique et dérive climatique

Une magnifique BD de vulgarisation de 200 pages sur l’énergie (au sens propre, pas d’ésotérisme) ici.

Qu’est-ce que l’énergie, ce concept un peu abstrait mais dont tout le monde semble parler facilement ? Que se cache-t-il derrière ? Peut-on vraiment consommer de l’énergie ?

Quel a été son développement depuis sa découverte ? Pourquoi il n’y a pas d’énergie verte ? L’énergie peut elle être renouvelable ? Quelles ont été les conséquences sur nos vies de sa découverte et de son utilisation ?

Combien faut-il d’humains pour remplacer l’énergie dégagée par 1L d’essence ? Quelle énergie un humain est-il capable de produire ?

Quels impacts avons-nous pour limiter sa consommation ? Qu’implique une baisse de l’énergie au niveau global et sur nos habitudes ? Quel lien étroit y a-t-il entre le système économique et l’énergie ?

De la très bonne vulgarisation qui fait réfléchir avec de l’humour et pas mal d’analogie pour bien comprendre, un livre à mettre entre toutes les mains sans hésiter !

Mes jeux du moment (janvier 2023)

Des jeux pas très détente ce mois-ci mais que j’ai apprécié.

Inscryption

https://store.steampowered.com/app/1092790/Inscryption/

Un jeu de cartes assez original sur ambiance sombre, une pâte graphique très osée, ce jeu est dans la lignée des autres jeux de ce développeur indé qu’est « Daniel Mullins ».

Un jeu qui n’est pas vraiment un jeu, quelque chose d’assez indescriptible qui vous marque d’une manière ou d’une autre !

Le jeu est divisé en 3 actes avec leur propres règles et leur propres design.

Personnellement j’ai adoré la première partie, un peu moins la 2e et la 3e reste le final assez convaincant.

Des mécaniques de jeu originales et un scénario haletant avec de nombreux secrets qu’il faudra essayer de trouver (sans aide bien évidemment, sinon ce n’est pas très drôle).

Si vous ne connaissez pas les autres jeux de David, attendez-vous à tout, c’est assez particulier… J’ai adoré ses autres jeux également que sont « Pony Island » (qui n’est pas un jeu de poney et dont le thème de fond ressemble à celui de « Inscryption ») et « The Hex » (un jeu avec un style de fond policier/enquête très bien pensé reprenant différents styles du jeu vidéo en y mêlant habilement de la critique sur le monde vidéo-ludique).

Il faut également savoir que ces 3 jeux sont servis avec des énigmes cachées, obligeant le joueur (s’il le souhaite) à fouiller au-delà du jeu et dans ses fondements (jusqu’au code source) pour trouver des réponses à ces codes qui vous feront tiquer.

(La majorité des joueurs ont trouvé des réponses à l’heure actuelle, mais ça a demandé de nombreux mois d’efforts collectifs pour les trouver pour chacun des 3 jeux. Je vous invite à jeter un œil sur les péripéties des joueurs en quête de réponses sur les divers forums sur internet, c’est dire à quel point rien n’est laissé au hasard avec David. Il n’y a que les indé pour oser faire ça).

Disponible multi plateforme, je l’ai fait sous Switch sans souci. Par contre, avec les versions consoles, pas possible d’essayer de trouver des réponses aux énigmes qui nécessitent l’accès au répertoire du jeu comme sur PC.


The Entropy Centre

https://store.steampowered.com/app/1730590/The_Entropy_Centre/

Un jeu un peu plus détendu (quoique…).

Un portal-like qui ne demande pas de manipuler des portails mais de l’entropie (en vrai, dans le jeu, vous manipulez essentiellement le temps des objets que vous utilisez et de certains éléments du décor).

Il faudra donc penser entièrement à l’envers pour résoudre les différentes salles de « test » avec un niveau de difficulté croissant, ajoutant plusieurs éléments nouveaux au fur et à mesure de la progression.

Un jeu léger sur fin du monde en somme.

Par contre, le jeu est un peu bugué sur certains points, vous pouvez facilement vous coincer dans le décor ou manquer des sauts… Ce qui est un peu dommage mais n’empêche pas de l’apprécier tout de même.

Compter une 15aine de minutes par salle en moyenne (certaines sont très simples, d’autres un peu moins, tout dépendra de votre réflexion).

Réponse à Timo : Timo sur Twitter : « Quand on me parle du vinaigre comme un désherbant « naturel » : https://t.co/7jOiEf6wNQ » / Twitter

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20230102114534

Le vinaigre n’est pas naturel

Cette séquence d’événement n’est pas naturelle : on ne trouve pas de vinaigre dans la nature. Des raisins, oui, mais pas du vinaigre.
C’est un processus élaboré par l’être humain et ça fait donc du vinaigre un produit artificiel.

Euh non c’est complètement faux.

Pour preuve, c’est une « fermentation » (pas vraiment, mais bon on va faire simple) par des bactéries dites « Acétiques » du genre Acetobacter qui dégradent l’alcool en présence d’oxygène pour faire de l’acide acétique, et a priori les bactéries ça reste naturel, ça existe dans la nature.

Donc si ces bactéries existent c’est bien que le processus est naturel.

Je cite Wikipédia :

À l’état endémique, les bactéries acétiques sont phytophiles. Elles sont principalement présentes sur les sécrétions des végétaux ou de certains insectes phytophiles (puceron, abeille…) ayant éventuellement subi une fermentation alcoolique : suc de fruit mûr, nectar, miellat, miel, exsudats de sève et d’oléorésine…

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Acetobacter

Donc oui, le vinaigre existe à l’état naturel, pas en d’aussi grande quantité ni concentration que dans nos bouteilles mais il existe.

Le vinaigre, comme l’alcool, ne sont pas des produits créés par l’homme par synthèse, on passe encore et toujours par des microorganismes qui créent ces produits. On a juste créé un procédé pour optimiser leur production et leur concentration.

A priori il y aurait tout de même d’autres voies de fabrication à grande échelle (voir la page wikipédia associée : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Acide_ac%C3%A9tique)

De même que l’alcool, qui est une des étape (transitoire et fragile) dans la transformation de sucres par des microorganismes existe, mais pas en d’aussi grande quantité ni concentration que ce qu’on fait actuellement. Avoir un milieu avec des levures sans bactéries ça n’existe presque pas dans la nature.

En milieu naturel on trouve un mélange de levures et de diverses bactéries, les produits sont dégradés et transformées en un mélange de produits.

Merci de vérifier avant d’affirmer des choses qu’on ne maîtrise pas et de ne pas faire d’ultracrépidarianisme, chacun son métier et chacun son domaine.


Pour re-répondre à ta réponse, je maintiens, l’acide acétique est une molécule, elle existe à l’état naturel, donc le vinaigre existe naturellement, c’est l’utilisation que l’on en fait et le nom « vinaigre » (attention, celui de cuisine n’est pas constitué uniquement d’acide acétique, c’est bien pour ça qu’il est consommable et bon en goût) associé qui n’est pas « naturel ».

Pour l’huile d’olive, on peut très bien parler d’huile d’olive même avec une olive écrasée, je vois pas le problème. Ça reste de l’huile issue d’une olive.

Pour le coup de la chèvre OGM et de la soie d’araignée, je vois pas le rapport, faut pas tout confondre…

La suite du jeu Hadès !

Dire que j’ai failli manquer l’info !

https://www.supergiantgames.com/blog/hades2-announced/

Très sobrement appelé « Hadès II » (pour le moment ?), il fera suite direct au premier jeu Hadès, véritable pépite du jeu vidéo romancé (seul jeu à l’heure actuelle à avoir remporté le prix Hugo, un prix littéraire généralement réservé aux romans).

Ce sera une première pour le studio de faire une suite pour un de leur jeu, j’espère que le système sera un peu différent du premier pour ne pas avoir trop de redondance (même si le gameplay est parfait) et un magnifique background aussi bien écrit et travaillé que le premier !

J’ai confiance en ce studio qu’est SUPERGIANT pour sortir de très beaux jeux que j’ai adoré faire et refaire.

Personnellement, si c’est comme pour Hadès, j’attendrai la version Switch :)

Beaucoup d’infos intéressantes sont disponibles sur leur billet de FAQ : https://www.supergiantgames.com/blog/hades2-faq

Mon avis sur le premier jeu : https://lokoyote.eu/mon-jeu-du-moment-02-22/