Binouse un jour, bière toujours !

Attention, cet article date de 4 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

Cette année j’ai pu apprendre pour le moment la fabrication du vin et de la bière par l’intermédiaire de cours mais aussi de stages pratiques, me permettant de confronter la théorie et la pratique.

Me voilà en ce moment en Belgique où la bière coule à flot ! Je lis souvent que la bière est simple à produire.

En effet, la bière est un produit “simple”, tout comme le vin.

La bière c’est avant tout de l’eau, du malt (le plus souvent), du houblon et de la levure.

Le vin ce n’est que du raisin et de la levure.

La différence est que le vin ne peut se faire qu’une fois l’an pendant les vendanges (sauf cas des crémants où le jus est conservé), alors que la bière peut être produite tout au long de l’année.

Comme vous voyez, très peu d’ingrédients ! Autant il est accepté dans le milieu viticole que d’une année sur l’autre le vin change (sauf exception), autant ça l’est moins d’une bière ! Cependant, il est facile de faire une bière. Mais faire une bonne bière, répétable en goût et en couleur, ça l’est beaucoup moins !

Dans les 2 cas (vin et bière), le process de fabrication influe grandement sur la qualité du produit fini et un brassage amateur n’est en rien comparable à un brassage semi-industriel et ne l’est encore moins avec un brassage industriel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]