Faux pass sanitaire et 3e dose, une aubaine ?

Les faux pass sanitaires ne sont malheureusement pas imaginaires et sont facilement trouvables moyennant finance sur les réseaux.

Je connais quelques personnes qui, comme ««« bons antivax »»» (notez bien le nombre de guillemets) ont préféré payer pour pouvoir profiter de loisirs et contaminer le plus de monde possible et participer aux réductions des retraites.

Là où l’ironie les rattrape, c’est que ces personnes ont vu leur faux pass sanitaire devenir inactif suite à l’ouverture de la dose de rappel au public depuis fin novembre.

De plus avec le nouveau variant OMICRON, certains ont déjà été atteints.

Le souci de ce pass c’est qu’il n’est pas vérifié par rapport à votre identité.

Les personnes chargées de vous contrôler n’ont pas le droit (pour le moment ?) de vérifier votre carte d’identité. De ce fait, n’importe qui voulant prendre le pass de quelqu’un d’autre pour profiter reste toujours possible.

Loin de moi de vouloir aller sur le terrain des effets à long termes inconnus ou de l’obligation du vaccin mais il faut tout de même avoir en tête que de nombreuses maladies qu’on pensait disparu réapparaissent et qu’on risque de ne plus pouvoir s’en débarrasser facilement à cause de l’immunité de groupe qui ne peut pas fonctionner et qui favorise les mutations de ces virus en restant suffisamment longtemps dans une niche écologique pour s’adapter.

Et il n’y a pas que la France, si les autres pays ne peuvent pas se faire vacciner, enchaîner les vaccins par peur ne servira à rien non plus.

On n’est pas encore débarrassé malgré les moyens actuels…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]