Joker – Film 2019

J’ai été voir le film « Joker » hier soir dans un ciné proche de chez moi qui le passait en VOSTFR et bah, franchement, moi qui m’attendais à rien ou un truc sans plus, j’ai été plus que bluffé !

Que je le dise direct : cet article N’EST PAS sponsorisé !

Marre des films de super-héros ? Alors tant mieux ! « Joker » n’est PAS un film de super-héros !

Ce film est un préquel à l’univers Batman, narrant le passé du personnage du « Joker ».

L’histoire se passe à Gotham City, ville à la dérive dans les années 1980, bien avant l’arrivée de Batman et trace l’histoire du personnage d’Arthur Fleck, de sa routine et de sa vie, aux prémices de ce personnage emblématique connu sous le nom de Joker.

L’ambiance très particulière du film mérite vraiment le coup d’œil, de détails en détails, de manière crescendo, le personnage sombre et se libère de sa personnalité.
La musique est simple mais participe à l’ambiance du film de manière assez marquée dans beaucoup de scènes.
Les plans sont travaillés avec soin, les angles de prise sont vraiment sympa et bien maîtrisés, j’ai été surpris parfois de voir que de longs plans étaient présents avec des passages pas forcément simples qui plus est !

Et que dire du jeu d’acteur ! J’ai vraiment été bluffé de l’interprétation du personnage par l’acteur ! Dans sa posture, ses mimiques et surtout : son rire !

Autant j’ai adoré le personnage du Joker dans « The Dark Knight » que je trouvais brillamment interprété pour sa folie, autant ici c’est d’un tout autre niveau, la barre est, pour moi, très très haute ! C’est un tout autre Joker que l’on a à l’écran, plus sombre, plus réaliste.

En aucun cas il ne faut se référer à d’autres choses, que ce soit les comics ou les autres films, ce Joker est une interprétation du personnage que je trouve tout à fait correcte.

Ici, ce n’est pas le parfait opposé à Batman que l’on retrouve, mais bien le Joker, l’emblématique vilain de DC.

Le film est lent, très lent. Il n’y a pas ou peu d’actions, tout est ficelé pour travailler sur le personnage de manière continue et de manière logique, nous faisant même éprouver de la sympathie par certains moments !

Quelques passages sont un peu rapides, sans doute à cause d’une coupure post-prod qui sera peut-être rectifiée par une version longue ? Mais sinon je n’ai pas trouvé de faiblesses au film. Si vous ne vous attendez pas à voir du « Michael Bay » alors déjà vous ne partirez pas déçus :D

En tous cas, l’acteur est surprenant : perdre 25kg pour ce rôle pour aboutir à un état de pseudo-folie et s’entraîner d’arrache-pied pour maîtriser ce rire très caractéristique, j’ose à peine imaginer le boulot qu’il y a derrière ! Pour moi sa prestation mérite vraiment qu’on s’y attarde.

Beaucoup de scènes sont encore un peu floues je trouve, peut-être qu’une 2e vision s’imposera pour tout comprendre et j’ai cru y trouver une référence à Batman également, mais ce n’était qu’une interprétation personnelle…

Hey psssst, un truc à chercher : syndrome pseudo-bulbaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]