La FSF dénonce Windows 10 et appelle à passer au logiciel libre

Attention, cet article date de 5 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

http://www.numerama.com/magazine/33856-la-fsf-denonce-windows-10-et-appelle-a-passer-au-logiciel-libre.html
http://www.zdnet.fr/actualites/windows-10-le-monde-du-libre-veut-un-boycott-39823270.htm#xtor=RSS-1

Personnellement, Windows10 est en phase de me consoler avec l’Univers Windows. C’est beau, facile, rapide. Certes, il n’est pas au niveau de Windows7 mais le résultat est là : on peut désactiver l’exploitation de données pour qui le veut et même utiliser le système sans compte mail lié.

Pour les personnes utilisant Cortana et les autres services il faut obligatoirement passer par l’étape de récup de données pour que le système soit le plus pertinent possible. Je trouve cela plus que normal. Je serais le premier à râler si mon système ne répondait pas à mes besoins. Mais je trouve d’autant plus normal de laisser le choix à l’utilisateur. Ce que Apple ou Android (Google) ne fait pas.

Je ne dirais pas qu’il faut promouvoir le libre. C’est juste inutile ! Les parts de marché des utilisateurs utilisant Linux (toutes distributions confondues) stagnent depuis des années entre 1 et 2%.
On ne poussera jamais de force un utilisateur d’un système à un autre.
Chaque OS a ses qualités et défauts
(respect des données personnelles, simplicité, logiciels compatibles, etc). Tout dépend du besoin de l’utilisateur.

Je suis habituellement pro-linux. J’aime cet OS. Sa liberté, sa communauté, sa philosophie, etc. C’est bête, mais sous cet OS je me sens en confiance. Sans doute ai-je tort. Pourtant, ce ressenti joue pour beaucoup sur la façon que j’ai à voir les autres systèmes et je me mets à la place des 99% d’utilisateurs restants et je me dis que leur ressenti doit être le même pour les autres OS.

Pourquoi changer ? Pourquoi passer de Windows/Mac à Linux ? D’un truc facile où y a rien à faire car déjà installé dans la machine, où on a ses habitudes, où on se fiche pas mal des risques de récolte de données (encore faut-il s’y intéresser un minimum et savoir que ça existe) à un Linux, pour lequel il faut prendre de nouvelles habitudes et pour lequel il faut déjà avoir des notions d’informatique pour l’installer. Je ne dis pas que Linux est difficile, au contraire, les distributions se sont grandement simplifiées depuis des années, notamment via Ubuntu. Mais il ne faut pas se leurrer, à part les gens qui s’intéressent à l’informatique, personne n’installe un Linux. Les personnes l’utilisant sont donc soit celles l’ayant voulu, soit celles à qui on a proposé de l’installer.
Les autres, veulent quelque chose de simple, qui marche ! Et souvent, ce n’est pas pour de l’utilisation complexe (Internet, Musique, Films, Traitement de texte, Jeux.).

Je préfère donc que les gens restent sous Windows et Apple et laissent les utilisateurs de Linux tranquilles. Les curieux essaieront, les autres continueront de critiquer. Tout le monde aura moins de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]