L’alcool fait-il grossir ?

Attention, cet article date de 3 années, les informations peuvent ne plus être à jour...

Question bête en apparence et pourtant compliqué d’un point de vue métabolique !

Comme je l’ai souvent répété, il existe 3 sources principales d’énergie :
– Les glucides (les « sucres »)
– Les lipides (les « graisses »)
– Les protéines

Chacune de ces sources apportent une énergie différentes et sont métabolisées différemment, c’est-à-dire que leur digestion/assimilation ne sera pas la même.

L’eau en elle-même n’est pas un aliment, c’est un vecteur. Elle sert à remplir nos cellules et est utiles pour toutes les réactions de nos enzymes. Elle sert aussi à véhiculer des nutriments par exemple.

Mais l’alcool ? C’est quoi ?

Eh bien, l’alcool en boisson c’est avant tout de l’éthanol (CH3-CH2-OH) qui est un poison. Un poison qui apporte des calories.

Euhhh c’est pas un peu contradictoire ce que tu nous dis là ?

Si, un peu.

Après un repas, ce que vous mangez est digéré puis assimilé au maximum et dirigé vers le foie via la circulation sanguine qui s’occupera de trier le tout.
À ce moment l’alcool est perçu comme un poison, il ne peut pas être stocké contrairement aux lipides, glucides ou protéines. Il devient prioritaire pour son élimination par le foie. Cependant, cette élimination ne se fait pas facilement et nécessite de l’énergie et une cascade de réaction nécessitant plusieurs enzymes dont la fameuse « Alcool Déshydrogénase ».

Votre corps va donc se débrouiller pour éliminer à fond et va produire de la chaleur : c’est ce que l’on appelle la thermogenèse.
En contrepartie, il n’apporte rien, c’est donc une calorie vide.
En tant que tel l’alcool ne fait pas grossir.

Cependant, on consomme rarement de l’alcool à jeun (ahhh le sauciflard et les biscuits apéro bien gras ! Hmmmm !) et les alcools sont souvent sucrés (ex : la bière ou les cocktails).
Comme le foie est occupé à se débarrasser de l’alcool, il ne peut pas éliminer le reste (glucides, lipides et protéines) pour produire de l’énergie et va donc les stocker, en privilégiant la conversion et le stockage en graisse. À force de répétition, le risque est donc une accumulation trop importante de graisse dans tous les organes, dont le foie où le risque est la cirrhose hépatique, c’est-à-dire une trop grande accumulation de graisse dans le foie, autrement dit, du foie gras, dans ce cas, c’est un peu foutu (pour votre santé).

Pourtant il y a des gens qui perdent du poids ?
Oui, c’est un peu paradoxal mais c’est surtout chez les gros consommateurs. La boisson prend le pas sur la nourriture et ceux-ci mangent peu et souffrent alors de dénutrition.

De plus, certains de ses composés de dégradation sont toxiques et endommagent le foie mais peuvent aussi se retrouver dans la circulation sanguine où ils peuvent atteindre différents organes comme le cerveau, les reins, etc.

L’alcool a aussi un effet diurétique et empêche la réabsorption d’eau au niveau des reins en inhibant des hormones (comme la vasopressine) qui permettent cette réabsorption. Résultat, vous urinez en masse et vous vous déshydratez (on estime à un litre d’eau perdu pour quatre verres d’alcool) car l’eau apportée par les boissons alcoolisées ne compense pas la perte.
Cette perte d’eau s’accompagne de la perte de nutriment et surtout des oligo-éléments que vous ne compensez pas !

L’alcool est un poison qu’il ne faut pas négliger mais il semble que certaines boissons alcoolisées comme le vin rouge semble avoir des effets positifs, non par leur teneur en éthanol, mais pour les autres composés qu’ils contiennent : les polyphénols, qui sont des anti-oxydants naturellement présents dans les fruits et « protègent » les cellules des radicaux-libres.

Mieux vaut boire un verre d’alcool tous les jours qu’une cuite toutes les semaines ?
En tout cas, c’est ce qu’il semble être « bon ». Comme tout le temps, le mot d’ordre est la modération ! Ne pas abuser, ce qui est le cas des cuites où l’ingestion d’alcool est excessive et ses impacts souvent dramatiques. Le mieux restant encore de limiter sa consommation d’alcool de manière occasionnelle puisque ça n’apporte pas grand chose :D

Pour ceux que ça intéresse :

Métabolisme de l’éthanol – Hépatocyte = cellule du foie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]