L’attentat de Saint-Quentin est-il vraiment un attentat ?

Attention, cet article date de 5 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

– Pourquoi s’en prendre uniquement à son patron ?
– Pourquoi l’avoir fait seul ?
– Pourquoi s’en prendre à une usine de dangerosité faible ?

Cependant, l’usine appartient au seuil SEVESO “A”, qui correspond à un seuil bas de risques, au même titre que Parcolog, une société de logistique proposant des activités d’entreposage et de transport.

[…]

En revanche, à Saint-Quentin Fallavier, il existe deux autres usines appartenant au seuil haut du SEVESO, dit seuil “AS”. Il s’agit de Sigma Aldrich, défini comme un site d”entrepôts de produits dangereux”, et de Total Raffinage Marketing, qui est un “dépôt de pétrole et de produits dérivés”. Le risque industriel aurait été bien supérieur si le ou les terroristes avaient ciblé ces deux usines.

– Pourquoi est-ce que j’ai l’impression que les médias/politiciens mélangent tout et que c’est pour nous passer la pommade sur la loi renseignement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]