Le bureau Linux en pré-déclin ? – Le Hollandais Volant

Ceci dit… dire que ça n’affecte que soi est faux.
Si l’on imagine (par exemple) que le nombre d’utilisateurs du bureau Linux est réduit de moitié, pensez-vous encore que les entreprises/associations/fonds/particuliers qui font les logiciels pour Linux vont continuer à le faire ? Non. Et si ça arrive, vous savez ce que les derniers utilisateurs vont faire ? Ben ils vont partir aussi.

Source : Le bureau Linux en pré-déclin ? – Le Hollandais Volant

Je crois que tout est dit.

Personnellement, malgré le fait que Linux ne soit pas parfait, il me convient de par sa philosophie libre.

Juste parce que c’est un des rares projets existant qui se veut pour l’utilisateur sans avoir derrière une grosse boîte qui ne pense qu’à vendre des données ou du matériel, je continuerai à l’utiliser et à soutenir cet OS. Quant à la distribution, je reste sous Mint ou Ubuntu pour ma part, les projets sont conséquents et les suivis encore potables.

Cependant, libre ne veut pas dire gratuit. Je soutiens régulièrement des projets « libres » soit en achetant leur produit que je considère comme bons, soit par dons pour les motiver et leur donner des ressources pour continuer le développement.

Aimer une philosophie c’est bien, mais encore faut-il pouvoir la soutenir réellement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]