Les données d’individus à « risque faible » seront accessibles par la police hors état d’urgence – Politique – Numerama

Attention, cet article date de 4 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

Le projet de loi sur l’état d’urgence qui doit être définitivement adopté ce jeudi ne se limite pas à l’état d’urgence, et modifie le droit commun pour permettre aux services de renseignement d’obtenir des données en temps réel sur toute personne en lien avec une personne qui n’est elle-même que suspectée d’être en lien avec une menace.

Source : Les données d’individus à « risque faible » seront accessibles par la police hors état d’urgence – Politique – Numerama

 

De pire en pire ce pays. Et personne ne râle ??

Ah bah non, évidemment, c’est pour notre bien voyons… Fermons notre gueule et continuons à remuer la queue.

Je veux bien croire qu’il faut quelques mesures, mais là, c’est du grand n’importe quoi ! Même le FBI a montré que la surveillance de masse ne sert à rien…

Et la CNIL dans tout ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]