Life is Strange

Attention, cet article date de 5 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...
Un paysage de bord de plage

Un paysage de bord de plage…

 

Ce jeu est devenu mon coup de cœur du moment ! Un jeu comme on en fait pas assez je trouve.

Life is Strange est un jeu sorti en janvier 2015 orienté “Point & Click” et développé par un studio français : Dontnod, édité par Square Enix.

Le style du jeu se rapproche bien plus d’un film interactif voire d’un roman que d’un jeu.

L’intérêt réside surtout dans son gameplay : chaque choix du personnage principal sur le monde qui l’entoure (objets et personnes) aura ou pourra avoir des conséquences dans la suite du jeu.

Très inspiré de “l’Effet Papillon” ou “Théorie du Chaos”, chaque choix influencera votre aventure guidée par une trame principale segmentée en 5 épisodes. Les grandes lignes de l’histoire ne peuvent pas être modifiée mais le reste dépendra de vos choix, à vous de décider lesquels peuvent être bons ou mauvais !

Vous aurez la faculté de remonter le temps pendant quelques secondes, le temps de modifier votre dernier choix ou vous sortir d’un mauvais pas. À vous d’assumer les conséquences de vos actes par la suite.

Ce que j’aime dans ce jeu c’est son immersion : des personnages travaillés avec un caractère et une histoire, l’implication de VOS  choix au point que vous vous demanderez souvent si ça n’aurait pas été mieux autrement, des rebondissements à la “Breaking Bad” où à chaque fin d’épisode vous vous direz “WTF ?!”, une bande son très reposante qui joue pour beaucoup dans l’ambiance générale, la patte graphique proche d’une toile/peinture où les décors fabuleux n’attendent que votre contemplation.

Life is Strange est un jeu à faire calmement, en prenant son temps en réflexion et en observation. Un jeu qui marque et qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

Un jeu que vous vivrez réellement !
Dispo Linux, Mac et Windows via Steam.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]