Quand les chercheurs se libèrent des revues scientifiques au coût exorbitant | Theconversation.com

Attention, cet article date de 2 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

Pour obtenir des financements, les chercheurs doivent publier, pour publier ils doivent payer des éditeurs, un problème ?

Source : Quand les chercheurs se libèrent des revues scientifiques au coût exorbitant

 

L’avenir de la science c’est la diffusion du savoir. Depuis ce dernier siècle, nos innovations ont explosé et ce, notamment, grâce à la diffusion des connaissances, des vraies (pas des pseudo-sciences à la con).

Cette diffusion a permis de toujours améliorer et enrichir le savoir en se basant sur les découvertes précédentes (on n’a pas inventé le smartphone sans toutes les anciennes connaissances qu’on a emmagasiné et que des gens ont su exploiter, logique).

Le souci étant que, même pour les chercheurs, pour qui leur boulot est de rester (au maximum) à la pointe des connaissances actuelles (de manière internationale) dans leur domaine et de découvrir ou inventer de nouveaux savoirs, doivent payer pour avoir accès à cette information.

Depuis l’avènement d’internet et du libre échange d’information, il n’a jamais été aussi cher d’avoir accès aux nouvelles informations (beaucoup plus nombreuses actuellement qu’il y a 50ans par effet exponentiel, 1 article publié générant de multiples articles qui vont à leur tour en générer d’autres etc.).

Quand on voit comment le processus de publication est chiant et bordélique, on ne s’étonne qu’à moitié que certains scientifiques décident de passer par des méthodes de publication autres…

Et comme toujours, ce sont les techno pirates qui fonctionnent le mieux… Pas convaincu ? https://actualite.housseniawriting.com/science/recherche-publication-scientifique/2016/04/29/telecharge-sci-hub-monde/15412/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]