J’adore Linux (oui encore) et autres réflexions – Sebsauvage

Attention, cet article date de 4 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

http://sebsauvage.net/links/?QC0FIg

Je suis d’accord sur la partie Linux cependant beaucoup moins sur le paragraphe suivant :

Je ne m’attends absolument pas à ce que cette tendance s’inverse, et malgré le plaisir que j’ai pu en retirer (cette fameuse «illumination») j’ai arrêté de prêcher. Je parle à ceux qui veulent écouter, je lance sur des pistes, je montre le chemin, les possibilités, je répond aux questions. Mais je ne cherche plus à convertir. Je n’utiliserai pas l’expression “prêcher dans le désert”, ce n’est pas adapté. Ce n’est pas un désert. C’est une mer.

Une mer pleine de poissons qui n’ont aucune volonté de comprendre que l’eau dans laquelle ils nagent est contrôlée par les pêcheurs. Ce n’est même pas une question de *conscience*, mais plus simplement de *volonté*. Ils n’ont aucune envie d’essayer de comprendre. Ils veulent juste nager. Ce genre de croisade est donc vaine. C’est triste, mais c’est l’évolution…

Cette 2e partie me fait bondir ! Ce n’est pas parce qu’on est simple utilisateur d’un PC qu’on est con, car c’est tout de même ce qui est sous-entendu. Tout le monde n’est pas informaticien ni passionné d’informatique. Et ce n’est pas parce qu’on est obligé de s’en servir tous les jours comme outil de travail pour faire du Word qu’on doit savoir programmer. L’ordinateur reste un outil comme une voiture ou une enceinte à chromatographie par exemple. Je ne connais pas tous les principes des 2 et pourtant je les utilise régulièrement. Suis-je pour autant un poisson sans volonté ? Je ne pense pas, j’ai d’autres compétences.

Je maîtrise un peu l’informatique car je m’y suis intéressé et ai voulu passer du temps à l’apprendre. Ce que je trouve triste c’est comme de partout : que les personnes ayant les connaissances refusent de communiquer dans le bon sens et de la bonne façon en mâchant le travail pour ceux qui ne s’y connaissent pas à fond mais qui cherchent un minimum d’infos par manque de temps ou par manque de connaissance.

Si on devait chercher des informations non simplifiées et passer énormément de temps à chercher toutes les bribes de connaissance pour apprendre et comprendre un détail dont on a besoin, on n’en a pas fini !

Pour ma part, je choisis une voiture parce qu’elle roule, qu’elle reste dans mes prix et que la carrosserie me plaît. Je me fiche de la mentalité de l’entreprise et de ses innovations, ou savoir si le type de moteur est plus véloce qu’un autre parce que certains pistons sont différents. Il en est de même avec le reste.

PS : Que les connaisseurs de voiture ne m’engueulent pas s’il n’y a pas de piston dans un moteur ou si certains critères sont essentiels à savoir, mes connaissances ont leur limite et “les voitures” ça ne m’intéresse pas plus que ça :)

9 avis sur l'article “J’adore Linux (oui encore) et autres réflexions – Sebsauvage”

  1. Gilles dit :

    Ce ne sont pas les pistons qui font la qualité d’un moteur :p
    En dehors de ça, c’est en effet une bonne remarque que tu formules.
    Tous les utilisateurs d’ordinateurs n’ont pas vocation à devenir garagiste :)

    Installer Linux pour un tiers faut vraiment le faire pour que la personne n’ait pas à chercher de laide, ou alors… elle se tourne vers toi.

    • Lokoyote dit :

      @Gilles :

      Arf ! Je m’en doutais :D

      Ni garagiste ni biochimiste. Chacun a ses compétences et chacun fait son boulot, ça n’empêche pas d’être curieux (ce que reproche Sebsauvage en fait) mais entre apprendre 2-3 bidouilles et apprendre à coder un système il y a un juste milieu à ne pas négliger, on oublie qu’il nous a fallu beaucoup de temps pour apprendre les bases…

      En général je propose quand la personne vient me voir pour me demander de dépanner et que cette personne ne fait que du “basique” (90 % des utilisateurs ?) et ne cherche rien de particulier. Je lui “vends” Linux comme un truc sans virus et simple d’utilisation (en général ça suffit) en lui disant que si ça ne lui convient pas il faudra changer de PC (on me demande souvent pour des vieux PC ne pouvant pas faire tourner autre chose que XP ou Vista, c’est dire).

      Je m’arrange pour leur mettre un système maintenu à long terme et vu la stabilité des systèmes Linux de nos jours, j’ai assez peu de retour.
      Majoritairement, la personne change de PC et retourne vers Windows avant le temps de fin de prise en charge de la version.

  2. Gilles dit :

    Le retour à Windows, c’est quand même un échec.
    Soit la personne t’a mal renseigné sur ses besoins soit tes Linux plantent :p

    Conseil d’extension WP : Subscribe to comments reloaded ;)

    • Lokoyote dit :

      @Gilles :

      Pas forcément un échec, tout dépend des besoins et exigences. J’utilise bien encore Windows pour jouer :/
      Après, c’est la moitié environ qui repartent sous Windows, le reste est encore sous Linux car c’est suffisamment simple et puissant pour ce qu’ils font. Et ceux-ci ne regrettent pas ce choix, rien que le fait de voir les màj Windows qui durent 1h à l’ouverture et à la fermeture du PC ou encore les saloperies qu’ils n’ont plus :D

      Je ne connais pas cette extension, je vais jeter un œil ;)

  3. Gilles dit :

    Ok, je pensais que c’était un rejet de Linux.
    Ouf, RMS ne se retournera pas dans sa barbe :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]