Le déferlement d’images sur les réseaux sociaux transforme-t-il notre cerveau ?

Attention, cet article date de 4 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

À passer autant de temps à documenter nos vies, en oublierait-on de les vivre ? Aujourd’hui, les images sont partout dans nos existences. Un nombre croissant de chercheurs s’attellent à analyser les effets de cette hyper-connexion.

Source : Le déferlement d’images sur les réseaux sociaux transforme-t-il notre cerveau ?

 

Si je devais partager une citation et une photo de l’article ce seraient celles-ci :

Dans son article “Comment Instagram nous gâche les vacances”, la journaliste Mary Pilon décrit que lors de la visite d’un temple au Cambodge, elle a observé une foule de touristes tellement préoccupés par le fait de prendre la photo parfaite et partageable sur les réseaux sociaux “qu’ils ne profitaient pas du moment présent”.

Prendre des photos… ou profiter du match ?

Prendre des photos… ou profiter du match ?

On voit la même chose dans les salles de concert… Étrange hein !

M’enfin, les gens font bien ce qu’ils veulent, s’ils ne sont pas capables de lâcher leur téléphone pour profiter de ce qui les entoure…

4 avis sur l'article “Le déferlement d’images sur les réseaux sociaux transforme-t-il notre cerveau ?”

  1. Matronix dit :

    touristes tellement préoccupés par le fait de prendre la photo parfaite et partageable sur les réseaux sociaux

    Qu’en sait-elle ? Peut être que les touristes prennent plaisir à chercher à faire tout simplement de jolies photos.

    Quand ton appareil fait de superbes photos et filme en 4K, t’as envie de garder de jolis souvenirs, avec un joli montage derrière… C’est pas une histoire de réseau social.

    • Lokoyote dit :

      @Matronix :

      Tu connais beaucoup de monde qui ne soit pas sur un réseau social et qui ne partage pas de photos ?
      Moi non.
      Même moi qui suis hyper réfractaire à ça, j’ai un compte Fb, vide certes, mais j’en ai un.
      Alors le reste des gens qui étalent tout… Et si c’est pas Fb, c’est Instagram ou Snapchat.
      Mais dans l’article l’accent est mis sur Fb car le seul à pouvoir mettre autre chose que des photos.

    • Matronix dit :

      @Matronix :

      Ce que je veux dire c’est qu’il ne faut pas faire de généralités. Et oui, je connais plusieurs personnes qui prennent beaucoup de photos et vidéos sans rien partager sur FB et consorts.

      • Lokoyote dit :

        @Matronix :

        Certes, mais en général quand on fait l’effort de faire de belles photos on a envie de les partager et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour aller plus vite en toute simplicité avec les gens qu’on ne peut pas voir directement ?

        Je ne dis pas toutes les photos mais une grande partie donc.

        Et je pense que pour vérifier si les photos sont partagées, il suffit de demander aux personnes s’ils ont partagé ou comptent partager leur photo une fois celle-ci prise (j’y ai pensé après coup).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]