Linus Torvalds souffle les 25 bougies de Linux : quel sera son avenir ?

Attention, cet article date de 4 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

Linus Torvalds souffle les 25 bougies de Linux : quel sera son avenir ?

25 ans ??? Déjà ?!

Pour ma part, j’ai commencé avec Liux Mint 9, ça fait donc… Seulement 6 ans. Et je dois dire que j’ai connu parce que je me suis intéressé un peu à l’informatique et qu’une amie m’avait parlé de l’OS, sinon, excepté Windows 98 que je connaissais de l’école, XP sur le familiale et Mac de nom pour la guéguerre avec Windows, je n’aurais jamais entendu parlé.

Et c’est toujours d’actualité, en amphi quand je sors mon PC et qu’on me demande ce que c’est, que vous répondez “Linux”, on vous regarde avec des gros yeux, comme si vous débarquiez d’une autre planète ! Et encore, je ne précise pas la distribution, “Linux” ça suffit à la majorité.

Non, une distribution “Linux” ça n’existe pas. C’est comme si vous disiez “Windows” ou “Mac”, je vous demanderais votre version.

Je me souviens en licence où sur une promo de 250 étudiants, on n’était que 2 à utiliser le système, et encore, je considère ça comme de la chance, normalement il n’y aurait pas dû avoir d’étudiant en biochimie utilisant Linux.

Pour moi c’est un choix qui me convient, d’autres préfèrent Windows ou Mac, par habitudes ou parce qu’ils ne connaissent rien d’autres (petit troll), chacun a ses raisons et il en faut pour tous les goûts !

Mais je m’obstine à croire qu’une ditrib’ Linux suffirait à 80% des utilisateurs.

Ce que j’apprécie dans l’Univers Linux, c’est le choix et cette liberté de choix, que l’on a rarement avec les autres systèmes (plus ou moins imposé), hors du système capitaliste, simplement du communautarisme et de l’entraide envers des projets auxquels on croit et que l’on veut voir aboutir et devenir concret.

6 avis sur l'article “Linus Torvalds souffle les 25 bougies de Linux : quel sera son avenir ?”

  1. Gilles dit :

    Quan je vois ce qu’est devenu Windows avec Windows 10, je pense que mes ordis/boot sous Win7 resteront longtemps sous Win7 ou booteront sur Linux… un jour.
    Et sur mon ordinateur principal, j’ai double boot : Win7 qui rame à mort ou Ubuntu qui rame moins donc Ubu roi :)

    • Lokoyote dit :

      @Gilles :

      Windows 10 est pas si mal que ça mais c’est une grosse bêta encore tant que tous les pilotes ne seront pas à jour. Cependant, il faudra bien y passer un jour ou l’autre, comme on a lâché XP pour Win 7 (ou Win 8 pour les plus courageux).

      Mon PC est en triple boot Ubuntu-Win7-Linux Mint dont l’OS principal est Ubuntu (aussi) et Linux Mint pour me tenir à jour des nouveautés.
      Windows ne me sert que pour Office (pptx de meeee*de !) et pour les jeux pas encore compatibles Nunux… Mais s’il me faudra Windows 10 pour continuer à jouer ou bosser, je l’installerai, tout comme je continue à utiliser Win7.

      Mais évidemment, pour tout le reste, comme je le marque, Ubuntu (ou Linux Mint), me suffisent très largement ! Et j’en remercie la communauté :)

  2. Matronix dit :

    Je me souviens en licence où sur une promo de 250 étudiants, on n’était que 2 à utiliser le système

    *sifflote*

    Haha

  3. Nous on avait certaines salles de TP d’info qui étaient équipés de PC sous Debian. Mais bon, personne ne s’était posé la question de savoir ce que c’était.

    Je crois que 1 ou 2 sur une centaine était le chiffre aussi. Tous les profs avaient des Mac par contre.

    • Lokoyote dit :

      @le hollandais volant :

      À la BU chaque PC disposait d’un dual-boot Windows-Ubuntu. C’est bien mais complètement inutile si les utilisateurs n’ont pas été sensibilisés à Linux et pareillement, personne ne souhaitait lancer Ubuntu par curiosité, c’était quelque chose qu’ils ne connaissaient pas et trop axé “Geek” donc dur dans leur tête.

      Idem, beaucoup d’enseignant ont des Macs et j’en connais qui râlent parce que ce n’est pas assez puissant pour lancer leur calcul de modélisation. Je n’ai vu qu’une fois un enseignant tourner sous Linux, ça faisait plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]