Mon jeu du moment – Novembre 2022

Je profite des portages de jeux sur la Switch pour les découvrir, donc pas de jeux « récents » (quoique…) mais pour le coup, pas trop !

Bon, cette fois, mon coup de cœur est…

NieR Automata : The End of YoRHa Edition

Un jeu qu’on ne présente plus depuis 2017 maintenant ! 5 ans de retard c’est pas trop tard non ?

Le portage est très correct quand on voit le monstre qu’est ce jeu à lancer pour un PC et absolument pas dégueu pour la Switch.

Pour la Switch on a le droit à une belle limitation à 30 FPS, quelques chutes d’images par secondes par moment, des détails passés à la moulinette, des ombres et des lumières pas nettes, une distance d’affichage correcte… Mais qu’importe ! Si j’avais voulu être difficile j’avais qu’à le faire sur Windows !

Ce jeu reste un monument ! Un jeu qui fait réfléchir sur l’Homme, la machine et surtout l’entre-deux !

Une machine peut-elle penser ? Peut-elle évoluer ? Les sentiments humains sont-ils vraiment insaisissables ? Intranscriptibles ? La ressemblance physique est-elle un argument en faveur d’une digne descendance à l’humanité ? Doit-on toujours répéter les erreurs pour mieux les apprendre ?

Bref, beaucoup de questions métaphysiques que nous pose cette œuvre en filigrane !

Il y a 26 fins possibles dans le jeu, mais réellement 3 font partie de l’histoire et seront obligatoires pour avancer.

Je n’ai pas vu ce jeu comme du « Die & Retry », car non déjà, la mort est assez punitive et il ne faut pas recommencer plusieurs fois le jeu.
L’histoire est composée en chapitres, il y a donc 3 chapitres avec 3 histoires différentes et 3 manières de jouer différentes qui se suivent dans le temps, donc même si vous avez perdu du temps sur les quêtes optionnelles au départ, ce n’est pas perdu.

Le jeu en lui-même en difficulté « Normale » n’est pas si dure, il faudra surtout comprendre comment bien esquiver puisque le jeu ne vous dit absolument rien !

Un tuto ? Facile ! Il y a un bouton pour taper, un autre pour encore taper, ha et ce petit bouton pour esquiver et voilà bonne chance ! ;)
(Pas mal de trucs sont cachés sur le déplacement en autres).

L’équipement s’améliorant au fur et à mesure, c’est autant plus simple quand on a compris comment se débrouiller.

Compter une bonne 60aine d’heures pour finir le jeu, un peu plus pour le 100%.

Un coup de cœur vidéoludique que je recommande ! (même sur Switch !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]