Tony Fadell met en garde contre l’addiction aux smartphones | iGeneration

Attention, cet article date de 3 ans, les informations peuvent ne plus être à jour...

« Bien sur! Bravo France! Total ban on mobile phones in schools. » La réaction de Tony Fadell à l’annonce en décembre de l’interdiction des téléphones dans les écoles à la rentrée prochaine n’est pas ironique. Le père de l’iPod et cofondateur de Nest a un nouveau cheval de bataille depuis quelque temps : les dangers de l’addiction au smartphone.

Source : Tony Fadell met en garde contre l’addiction aux smartphones | iGeneration

 

Au départ j’ai cru que sa réaction était ironique… Mais il a raison et je pense sincèrement que le fait d’interdire le smartphone en classe soit une très bonne chose.

Quand on voit les lacunes que de nombreuses personnes ont concernant les bases scolaires, on peut reprocher à l’Éducation National ses multiples réformes du système scolaire et de ses méthodes, des mauvais profs qui font ça par défaut sans avoir de pédagogie, mais le décrochage par manque de concentration causé par ces joujoux technologiques n’y est pas non plus négligeable.

Les applications (réseaux sociaux essentiellement) font que le smartphone est un objet qui capte notre attention au quotidien, surtout quand on met des notifications et des sons d’alertes et qu’on le garde sur son bureau. La phobie de ne pas être bien vu, que personne ne remarque nos photos, ne “like” pas notre petite blague, crée un stress (enfin, il paraît).

On n’hésite pas à qualifier le smartphone de “doudou 2.0” et c’est vrai.
Enlever le doudou à un enfant et regardez comment il se comporte. Enlever le smartphone à un jeune adulte/adulte et regardez comment il se comporte…

Certains perdent tous leur moyens quand ils remarquent qu’ils n’ont pas de connexion internet.

Le modèle design des applications est fait en sorte que vous passiez du temps sur ces applications. Plus vous passez de temps et plus vous devez en passer. Et plus ça rapporte à l’entreprise qui est derrière, logique.

Quand je vois certains de mes potes manger avec un smartphone, couper au milieu d’une phrase pour répondre à un message ou regarder une notification et ne plus savoir de quoi ils étaient en train de parler, ou voir les parents donner un smartphone à leur gamin de 2ans pour qu’il leur foute la paix, franchement, je me dis “mais c’est quoi ce bordel ?!”.

 

Le fait que le smartphone soit interdit en classe c’est bien, mais il faut réussir à le faire comprendre. Comme toujours le mot d’ordre est la PÉDAGOGIE. Il y aura toujours des “petits malins” pour le garder sur eux, mais montrer qu’en gardant l’attention en classe correctement et non sur son smartphone ça aide vraiment à mémoriser, c’est mieux.

Essayer de faire décrocher un peu les jeunes de leurs écrans en leur donnant de bonnes habitudes c’est encore mieux.

Je n’ai personnellement pas grandi avec un smartphone, je n’ai jamais accroché aux réseaux sociaux justement à cause de leur format bordélique et chronophage, je ne ressens pas le besoin de toujours regarder mon smartphone car je me suis toujours dit que si c’est important la personne appelle et laisse un message. Si c’est un SMS ou un message écrit c’est que ce n’est pas important et que ça peut attendre pour une réponse.

Le format même du smartphone fait qu’on y porte une attention très particulière. Son prix élevé, sa relative fragilité, le fait d’avoir tous ses souvenirs ancrés dans une bulle virtuel, d’avoir toute sa vie privée sur un appareil qu’on a à portée de main n’aide pas non plus à s’en détacher.

On est physiquement et mentalement captivé par notre smartphones.

Certains l’utilisent même la nuit pour répondre… WTF ?!

Je connais des jeunes qui ont des tendinites aux pouces à force d’utiliser trop souvent leur smartphone.

Les jeunes n’ayant pas assez de recul vis-à-vis de cet objet avec lequel ils sont nés avec ne se rendent pas compte des effets néfastes que peut engendrer une trop grande utilisation des smartphones, il est important de les limiter car, vous l’avez vous même remarqué vous-même comment il est facile de perdre plusieurs heures sur son smartphone pour rien !

Autant certains outils dans le smartphone sont orientés pro et utiles je veux bien croire (moi-même je m’en sers principalement pour ça) autant pour des jeunes et la majorité de la population, à part être un facteur social je ne comprends pas l’emploi qu’on peu en faire, surtout en primaire ou au collège voire lycée.

Finalement, avoir un smartphone avec data limité, un appareil photo pas terrible et le minimum de fonction n’est pas un mal si c’est pour éviter d’y passer du temps inutile, surtout pour les jeunes qui doivent apprendre les bases essentielles de notre société tant d’un point de vu des connaissances que du savoir-être au quotidien en fonction du milieu et les aide à se responsabiliser.

 

Je vous invite aussi à lire cet article que j’avais trouvé très intéressant à l’époque déjà : http://www.madmoizelle.com/comment-decrocher-de-son-smartphone-648743

 

Un sujet très intéressant pour lequel il est important de commencer à avoir du recul et remettre en question l’importance de ces objets dans notre quotidien ainsi que de comprendre son impact psychologique et sociologique. (Vous avez 4h)

3 avis sur l'article “Tony Fadell met en garde contre l’addiction aux smartphones | iGeneration”

  1. Matronix dit :

    Bonne analyse.

    J’ai envie de compléter.

    on peut reprocher à l’Éducation National ses multiples réformes du système scolaire et de ses méthodes

    Séparer l’EN du système politique (l’école ne devrait pas être politique) serait une très bonne chose en effet.

    surtout quand on met des notifications et des sons d’alertes et qu’on le garde sur son bureau

    C’est une plaie ça ! Sur iOS c’est un peu plus simple à gérer que sur Android mais quand bien même, très peu de gens connaissent ce menu dans iOS. Perso j’ai juste les sms et les appels, rien d’autre. Et sur le bureau je n’affiche même pas le nombre de mails non lus, juste mes news. Tiens ça serait rigolo ça de poster nos différents bureaux entre blogueurs lol voir les gros geeks et tout mdr

    Enlever le smartphone à un jeune adulte/adulte et regardez comment il se comporte…

    Il m’arrive régulièrement de sortir sans smartphone. Bin ça fait bizarre, mais ça se fait. Aujourd’hui les parents font l’éducation des enfants avec le smartphone. Il crie ? hop, smartphone. Ils arrivent au CP ils se prennent une grosse claque dans leur gueule “obéis”. Dur.

    Quand je vois certains de mes potes manger avec un smartphone, couper au milieu d’une phrase pour répondre à un message ou regarder une notification et ne plus savoir de quoi ils étaient en train de parler, ou voir les parents donner un smartphone à leur gamin de 2ans pour qu’il leur foute la paix, franchement, je me dis « mais c’est quoi ce bordel ?! ».

    +1
    J’ai de la chance avec mon boulot de pouvoir l’oublier complètement. J’arrive, il va dans un coin à 8h30, il réapparaît à 11h50.

    montrer qu’en gardant l’attention en classe correctement et non sur son smartphone ça aide vraiment à mémoriser, c’est mieux.

    Essayer de faire décrocher un peu les jeunes de leurs écrans en leur donnant de bonnes habitudes c’est encore mieux.

    Franchement je suis d’accord mais c’est dur… Le prof peut pas faire ça tout seul lui faut de l’aide des supérieurs, sauf qu’ils font rien à ce sujet. Ha si, le titre de l’article. C’est déjà un bon début, faut procéder par étapes.

    Le format même du smartphone fait qu’on y porte une attention très particulière. Son prix élevé, sa relative fragilité, le fait d’avoir tous ses souvenirs ancrés dans une bulle virtuel, d’avoir toute sa vie privée sur un appareil qu’on a à portée de main n’aide pas non plus à s’en détacher.

    Bonne analyse.

    Je connais des jeunes qui ont des tendinites aux pouces à force d’utiliser trop souvent leur smartphone.

    Mon Dieu. Quelle horreur.

    surtout en primaire

    Sur à la louche 180 gamins que j’ai eus en classe j’ai eu UNE fois affaire à un téléphone, heureusement olala. Un CM2 en plus. Non, le téléphone n’existe pas à l’école primaire heureusement ! Les parents couvent beaucoup trop.

    Finalement, avoir un smartphone avec data limité, un appareil photo pas terrible et le minimum de fonction n’est pas un mal si c’est pour éviter d’y passer du temps inutile, surtout pour les jeunes qui doivent apprendre les bases essentielles de notre société tant d’un point de vu des connaissances que du savoir-être au quotidien en fonction du milieu et les aide à se responsabiliser.

    Moi ce qui me choque aussi c’est qu’on voit des gamins de plus en plus jeunes avec des iPhone ! Au début c’était le vieil iPhone 4 de papa, ça choquait personne. Putain aujourd’hui un collégien peut avoir un iPhone 6S normal. Putain j’ai attendu de bosser pour m’acheter mon premier iPhone ! Si à cet âge on s’habitue à ça et que ça devient la norme, oh la tristesse venu l’âge adulte, on s’émerveillera de plus rien. De la nouvelle technologie à la mode sûrement, l’implant sous la peau qui fait des trucs de ouf.
    Perso je suis équipé en iPhone 7 je l’aime bien c’est pas pour ça que je passe ma vie dessus. Après je suis un cas à part, j’ai aucun compte sur un réseau social ça ne m’intéresse pas, et mon boulot me permet pas de regarder mon téléphone.

    Un sujet très intéressant pour lequel il est important de commencer à avoir du recul et remettre en question l’importance de ces objets dans notre quotidien ainsi que de comprendre son impact psychologique et sociologique. (Vous avez 4h)

    Putain j’en écrirais des pages olala ^^

    Très bon article ! Et désolé d’avoir squatté mais bon les commentaires c’est fait pour commenter !

    • Lokoyote dit :

      @Matronix :

      Merci pour ton retour.

      Pour les notif sous Android ça se fait assez simplement en fait maintenant, mais encore faut-il avoir envie de le faire.

      Après, je suis d’accord, c’est pas aux profs de faire la police et d’éduquer les enfants, mais si vous pouvez pendant 6h les canaliser sans trop se disperser, ce sera déjà ça de pris.

      Il m’arrive régulièrement de sortir sans smartphone. Bin ça fait bizarre, mais ça se fait.

      Je pense que c’est un bon exercice, les premières fois sont toujours les plus dures ! (hum!) À faire de temps en temps ça aide vraiment à s’en passer.
      Je sais que Timo en parle aussi assez régulièrement du fait de décrocher le nez de son écran et de voir avec ses yeux ce qui nous entoure. Et encore, voir ne suffit pas. Je ne vois personne aller toucher des trucs par curiosité, aller sentir des fleurs, voir vraiment comment certaines choses sont faites en s’approchant vraiment, etc. On préfère prendre des photos et les diffuser.
      On perd le contact avec la réalité.
      Alors certes, il faut vieillir avec son temps, mais ça ne signifie pas oublier ce qui se faisait avant et tout rejeter d’un bloc car vieux.

      J’ai de la chance avec mon boulot de pouvoir l’oublier complètement. J’arrive, il va dans un coin à 8h30, il réapparaît à 11h50.

      Le boulot que l’on fait doit forcément jouer sur la fréquence à laquelle on allume son écran, je n’y avais pas pensé. Je sais que notre cas n’est pas une généralité, mais ça montre qu’il est possible d’avoir un smartphone sans tomber dans les excès.
      J’avais lu un très bon article il y a quelques temps sur l’ennui (faudra que je le retrouve), et en effet, on ne sait plus s’ennuyer. Et qui dit ennui dit imagination et créativité. On ne s’ennuie plus et on ne sait pas prendre le temps de réfléchir, d’être créatif ou juste rien faire (réellement rien faire, ce qui est important pour ordonner ses idées).

      Mea culpa pour la primaire dans ce cas, je pensais plus fin de primaire genre CM1/CM2 et collège.

      Je pense sincèrement que le fait de ne pas avoir de connexion aux réseaux sociaux aide vraiment. J’avais testé Facebook il y a 2ans, je l’avais mis sur mon tel, bah putain, j’ai vite enlevé et supprimé mon compte, il y avait des notifs toutes les 30sec pour des conneries des gens.

      Putain j’en écrirais des pages olala ^^

      M’en parle pas, je me suis limité à l’essentiel, juste initier la réflexion, c’est vraiment un sujet qui touche à toutes les sphères possibles.

      Très bon article ! Et désolé d’avoir squatté mais bon les commentaires c’est fait pour commenter !

      Merci pour ton commentaire qui ajoute des propos bien pertinents, et oui, c’est fait pour ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]