L’Homéopathie à la rescousse de la bobologie

En tant que scientifique, il est difficile de ne pas l’avouer, mais l’homéopathie est et reste du sucre. Et ça, on le sait depuis des dizaines et des dizaines d’années de manière sûre et fiable.
Ça, c’est dit.

Cependant, il n’est pas bon de pointer du doigt à tout bout de champ le fait que Boiron vende du sucre et que l’homéopathie n’a pas vraiment d’effets au sens médicamenteux pur et dur.

Certes, par rapport à des médicaments avec un principe actif (qui ont un réel effet sur les organes où ils agissent), l’homéopathie n’a pas vraiment d’effet si ce n’est sur le cerveau par l’effet Placebo, qui consiste en une libération de molécules apaisante par le cerveau indépendamment du médicament.

Cet effet n’est pas anodin et reste assez puissant pour lutter contre les petits bobos du quotidien et c’est ça qui fait la force de l’homéopathie.

Que je sois clair, je ne cautionne pas le fait de vendre du sucre au prix d’un médicament ni le fait que des entreprises profitent du système de santé pour vendre tout ça, mais ça reste indispensable pour donner à l’homéopathie tout son effet Placebo.

Sans cet enrobage pharmacologique, personne n’emploierait l’homéopathie pour se soigner.

Et dans un sens, il vaut mieux justement que des gens prennent ces pseudo-médicaments sans effets pour soulager des petits bobos que notre corps sait guérir seul, plutôt que de prendre des médicaments avec des risques (surdosage, effets secondaires, mauvais traitement, etc) ou d’aller engorger les urgences pour rien.

Cependant, pour que cet effet fonctionne il faut que la personne croit au fait que ces médicaments homéopathiques vont l’aider et la soulager.

Démonter à tout bout de champ l’homéopathie c’est donc prendre le risque de faire perdre de cet effet et de voir les personnes se tourner vers des médicaments avec de vrais principes actifs et de l’automédication risquée lorsqu’il n’y en a pas besoin…

Après tout, si c’est personnes se sentent mieux avec l’homéopathie alors tant mieux !
Par contre, si les symptômes persistent après quelques jours il faut consulter son médecin.

Mon homéopathie perso reste un bon repas, une bonne nuit de sommeil et quelques morceaux de chocolat :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante :
[spoiler] Texte à cacher [/spoiler]