Pourquoi vous devez absolument faire attention à vos données !!!

Je me suis inscrit sur un forum dernièrement, et j’ai discuté avec une personne. Au bout de quelques lignes je savais, évidemment, son pseudo, mais aussi sa région et ses lobbies.

Une simple recherche avec le pseudo et ses dérivés sur Google m’ont permis de retrouver sa page Facebook, Instagram, Twitter et Steam (toujours plus connectés les gens, et toujours plus de données… données). À partir de là j’avais un aperçu de ses amis, d’autres lobbies et encore accès à d’autres informations dont une adresse mail. Les photos en libre accès sont facilement détournables et peuvent faire de gros dégâts sur la vie réelle.

En regardant les heures des photos on peut deviner ce que cette personne fait de ses journées, ses lieux privilégiées via les métadonnées de la photo (je vous laisse chercher ça) et vous pouvez avoir la localisation donc, ses hobbies, ce qu’elle aime ou non, etc.

Sincèrement, la recherche m’a pris 10mins 5mins 3mins.

À partir du mail, il est évidemment possible de deviner le mot de passe et de foutre la merde (désolé de l’expression) dans tout le reste ou presque, que ce soit administration réelle ou virtuel ou réseaux sociaux.

Des données isolées sont très peu préjudiciables (et encore, ça dépend où), mais dès l’instant où elles sont recoupées, on a accès à tout. L’usurpation d’identité ce n’est pas que dans les films.

On ne le répétera jamais assez ! Faites gaffe à vos données !!!

Verrouillez vos comptes, réglez vos paramètres de confidentialité, changez vos pseudo si vous ne voulez pas qu’on fasse de lien et surtout, SURTOUT, vérifiez qu’on ne puisse pas vous identifier facilement simplement via Google quoi…

Cette personne a flippé quand je l’ai demandé en ami sur Steam et que je lui ai déballé quelques uns de ses hobbies. Évidemment, la réaction de cette personne a été, en gros, que j’étais un taré de faire des recherches sur elle (« De quel droit tu me stalk ? » [stalk = traquer (péjoratif)] / « J’ai l’impression que tu a fouillé toute ma vie sur internet et c’est un peu flippant pour le coup »).

STOP STOP STOP !!

 

On arrête les conneries.

Sa réaction assez violente, s’explique facilement : je l’ai mise à nu devant son manque de sécurité (réel) et montré qu’Internet n’est pas un monde rempli (que) de bonnes intentions. Je suis sûr que je pourrais réussir à trouver son numéro de téléphone quelque part même, mais c’est pas le but.

Si moi je peux le faire, n’importe qui peut le faire !

Et encore, cette personne a de la chance que je lui dise et que je ne me serve pas de ses données… La faute n’incombe pas à celui qui cherche et qui trouve, mais à celui qui donne toutes ses infos aussi facilement.

On n’arrête de penser de la mauvaise manière, si je veux consulter des informations sur le net, je le fais, j’ai le droit. Si cette personne pense qu’il y a une barrière d’ordre morale sur le net dès l’instant où ça touche sa vie privée, c’est qu’elle n’a rien compris.

Aucune de vos informations sur Internet n’est confidentielle !! Si on y a accès c’est que vous le voulez bien.

Apprenez à faire la distinction entre réel et virtuel.

Chez vous, dans la vraie vie, vos informations critiques sont dans votre maison fermée et souvent dans une caisse, donc cachée. Le reste de vos informations non confidentielles ou que vous voulez mettre en avant vous les choisissez.

Sur Internet c’est pareil.

Si vous voulez que vos informations restent personnelles et confidentielles vous devez apprendre à fermer les portes qui permettent de les trouver aussi facilement.
C’est comme si vous enleviez la porte et les murs de chez vous, que vous étaliez vos informations de partout et que vous demandiez aux gens de ne pas regarder ni lire parce que ce n’est pas leur vie. C’est juste absurde. À vous de ne montrer que ce que vous souhaitez qu’on retrouve.

Je me suis « amusé » à le faire à la main, dites-vous que des entreprises le font avec des ordinateurs et des probabilités, le tout de façon automatisé, genre Facebook, qui ne fait pas semblant sur le recoupement. Et si eux le font, d’autres le font aussi sans que vous ne le sachiez vraiment.

Si vous pensez que vos informations sont perdus dans la masse, je viens de vous prouver le contraire.

Les réseaux sociaux sont un superbe outils de communication qui permettent d’accéder à toutes les données de n’importe qui s’ils sont mal utilisés. Un rappel : le but de ces plateformes c’est de se faire de l’argent avec vos données, pas de vous aider à les dissimuler.

Pour le côté de la dissimulation, ce sont des organismes indépendants qui mettent le holà sur ces entreprises au nom de l’éthique, et ce sont ces personnes là qu’il faut soutenir.

À bon entendeur.

 

Un autre petit rappel : http://jenairienacacher.fr

 

PS : Ah et évidemment, cette personne a arrêté de me parler juste après. Se voiler la face devant la vérité sans se remettre en question c’est toujours plus facile que de l’accepter et de tenter de mettre en œuvre des solutions pour résoudre le problème…

 

PS2 : Vous pouvez bien évidemment demander à Google de désindexer certaines pages de vous ou demander la suppression de certaines de vos données, sachez que vous aurez beaucoup de mal, donc mieux vaut prévenir. Internet n’oublie jamais malheureusement, certaines informations « supprimées » ne sont en fait que cachées.

2 avis sur l'article “Pourquoi vous devez absolument faire attention à vos données !!!”

  1. Tom dit :

    Salut :)

    Ton histoire en première partie, j’ai presque connu pareil. Je me baladais, il y a bien 6 ou 7 ans, sur un site web banal avec en bas à droite : « Ces personnes aiment le site [nomDuSite]… » suivi de la photo de leur profil FB.

    J’ai vu une photo d’un jeune couple marié et visiblement heureux (tant mieux pour eux), mais, mon côté cynique (de plus, je lisais déjà le site de Sébastien Sauvage et du Hollandais Volant (Timo désolé, j’ai oublié ton nom)) m’a fait imaginer le pire pour ce couple.

    Et si, un connard (voire pire) n’allait pas tenter un coup monté à base d’adultère toussa toussa ? Dans l’unique but de détruire une voire deux vies.

    Le pire, ce sont ceux qui postent les photos des enfants, surtout vers 6-10 ans. Je ne sais pas s’il y a un lien, mais, depuis le viol (je suis pas sûr) et le meurtre de cette gamine il y a 1 an et demi dans le nord de la France, rien ne dit qu’un jour il y a eu (ou il y aura) un lien avec des photos publiées sur un réseau social.

    Évidemment, ci-dessus, je ne vois que le pire.

    Ensuite, je pense que des gens comme toi (je parle des blogueurs en informatique) devraient mettre en avant les alternatives plus respectueuses de nos vies privées.

    Franchement, quand tu parles à une personne lambda des dangers des publications FB (risque d’usurpation, monopole publicitaire, etc.) quasiment toutes t’ont répondu : « Je m’en fous ! » (95 %) ou « Alors, tu proposes quoi comme alternatives ? » (5 %).

    Il y a Diaspora, mais, ce n’est que poussière face au mastodonte FB. Mastodon a l’air de mieux tirer son épingle du jeu. Il faut des utilisateurs pionniers de votre trempe, c-à-d, des gens qui comprennent Internet, et faire la promotion de ces alternatives.

    Merci de m’avoir lu,

    Ça fait peu de temps que je te lis (lien via LHV), ça fait toujours plaisir de lire des gens comme toi, continue, bravo !

    • Lokoyote dit :

      @Tom :
      Salut,

      En effet, il y a encore beaucoup de site qui présentent directement les profils Facebook. L’utilité de faire ça ? Perso je ne sais pas.

      Les jeunes communiquent beaucoup par réseau sociaux, comme moi je le faisais passe un temps par MSN (#vieuxcon). Et en effet, c’est facile de balancer tout un tas de saloperies en tout genre et de les laisser se répandre. Certains se suicident après ce genre de lynchage en place public.

      Les répercussions sont réelles et notre monde de plus en plus connecté ne me laisse pas vraiment rêveur sur ce genre de chose.

      Mais pas besoin d’être extrême à ce point. Une simple modification d’assurance ou d’un système qu’on a réellement besoin et c’est la merde, genre le droit au chômage. C’est pour ça que la paperasse existe encore pour certains trucs j’ai envie de dire.

      Le problème des blogueurs dans mon genre c’est qu’on est considéré comme « geek », terme assez péjoratif alors qu’il n’en est rien. Un autre souci vient du fait que nos blog sont orientés informatiques, et la probabilité pour que quelqu’un tombe dessus au hasard est faible, il n’y a que les geeks qui lisent ces blog. Comme le notait très bien LHV il y a peu dans une de ses notes « On est foutu, je vous dis. Depuis le jour où « intello » est devenu une insulte. » et il n’a pas totalement tort.
      Il faut que les gens partagent ce genre d’articles mais pour ça, il faut passer par… Les réseaux sociaux, vive l’ironie.

      Personne n’envisage d’alternative viable, les premiers arrivés sont toujours les prédominants. On ne fait pas changer d’habitude comme ça à une personne, alors à 2 milliards…
      Le problème c’est que les gens s’en foutent de l’informatique, ne s’y intéressent pas, ou simplement, n’ont pas le temps de s’y intéresser.
      Comme je critiquais ici : https://lokoyote.eu/jadore-linux-oui-encore-et-autres-reflexions/, c’est normal, on ne peut pas s’intéresser à tout. Entre se prendre la tête 10mins sur un article après une longue journée et regarder TPMP le choix est vite fait pour certains.

      Mais il faut éduquer les gens dès le plus jeune âge sur les risques d’Internet. Et c’est pour ça que je considère le travail de Matronix comme important pour ça, ou encore celui présenté dans la chaîne Hygiène Mentale. Les personnes qui vivent avec Internet ne voient pas les dangers car ils ne les perçoivent pas de la même manière.

      Pour ma part, je ne suis pas anti-réseau social, j’ai un compte Fb privé avec pseudo, sans photo qui ne me sert que pour communiquer de manière large avec des collègues qui, je le sais, ne changeront pas d’habitude pour me faire plaisir (1 « ami » sur 500 ne vaut pas le coût/coup). Mais je sais que, mise à part Fb en interne avec leurs algorithmes, on peut très difficilement (jamais dire jamais) me lier à ce blog et encore moins à ma vie réelle, et c’est ce que je souhaite, donc je fais tout pour rester dans ce sens.

      L’utilisation fait la norme, plus il y aura d’utilisateurs sur une plateforme, plus celle-ci sera remarquée et utilisée, c’est le principe du cercle vertueux. Il faut que les gens y trouvent un réel avantage pour s’y mettre. Il faut donc mettre en avant la protection de la vie privée et des données comme un avantage réel et concret, et la seule manière d’y parvenir c’est par sensibilisation ou prise de conscience, il faut que les gens aient peur ou que ça les touche directement ; c’est malheureux mais c’est comme ça. Ça va prendre du temps, mais c’est la seule méthode qui, on l’espère, va marcher.

      Merci pour ton commentaire instructif en tous cas, ça fait plaisir de se savoir lu et j’espère à une prochaine :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Possibilité d'ajouter une balise de SPOILER via la syntaxe suivante [spoiler]Spoil à cacher[/spoiler]